Pourquoi assurer une moto enduro ?

Le premier élément de réponse, s'il est logique pour certains, est le caractère légal. Tout véhicule disposant d'un moteur capable de rouler à une vitesse supérieure ou égale à 6 km/h se doit d'être assuré. Et il est très important de savoir que cela est également valable si le véhicule ne roule pas. Donc même si votre moto enduro reste au garage toute l'année, il est obligatoire qu'elle dispose d'une assurance.

Outre ce paramètre non négligeable, l'enduro est un sport considéré comme extrême et dangereux. Si vous faites de la compétition, sachez que votre licence ne remplace en rien une assurance. Les risques d'accident sont élevés dans la pratique de l'enduro. Chutes et collisions sont monnaie courante dans le quotidien du coureur et il est donc primordial d'être couvert, qu'il s'agisse des dommages subis ou causés à autrui. Si vous utilisez le véhicule uniquement à titre personnel dans le cadre du loisir, il est également essentiel d'être couvert.


Conduire un enduro sans assurance : les risques

Le défaut d'assurance est une question prise très au sérieux par les autorités. Si vous vous faites contrôler à conduire une moto enduro sans assurance, vous serez passible de :

  • 3750 euros d'amende ;
  • La suspension ou annulation de votre permis de conduire sans sursis, jusqu'à une durée de 3 ans ;
  • Confiscation et immobilisation du véhicule ;
  • Une peine de travaux d'intérêt général ;
  • L'obligation d'effectuer un stage pour être sensibilisé à la sécurité routière à vos frais.

Si vous êtes récidiviste, une peine d'emprisonnement est tout à fait possible.

Il est important de garder à l'esprit que la pratique de l'enduro représente un danger pour vous, mais également pour les autres. Si vous n'avez pas assuré votre moto avec à minima une responsabilité civile couvrant les dommages à autrui et que vous êtes responsable d'un accident, tous les frais occasionnés seront à votre charge. On parle ici des frais d'hospitalisation et soins ainsi que des dégâts matériels. Mais cela ne s'arrête pas là, les dommages que vous subirez seront également à votre charge et vous serez passible d'amendes et d'une possible peine d'emprisonnement.

Les types d'assurance pour une moto enduro

Vous l'avez compris, il est crucial de faire assurer votre moto enduro. Étant donné qu'il s'agit de véhicules homologués, immatriculés qui possèdent une carte grise, les possibilités en matière d'assurance sont multiples. Comme pour un véhicule classique, les 3 formules sont disponibles :

  1. Tiers ;
  2. Tiers plus ;
  3. Tous risques.

Votre utilisation de la moto, la quantité de sorties annuelles et surtout la valeur du véhicule sont les facteurs déterminants pour sélectionner le contrat qui vous correspond le mieux.


Avec une moto enduro, certaines garanties sont essentielles. C'est donc la valeur de votre véhicule et l'utilisation que vous en faites qui dicteront les garanties les plus importantes.

La garantie vol et incendie

À l'instar des motos de collection, les enduro étant un type de motos spécifiques, elles peuvent avoir une certaine valeur. Si votre garage n'est pas sécurisé, il est donc important de souscrire à la garantie contre le vol et les tentatives de vol. Les véhicules neufs sont souvent sujets au cambriolage et un bon contrat d'assurance vous permet de vous faire intégralement rembourser la valeur de votre moto en cas d'incident. Les dégradations sont également monnaie courante et il est préférable de souscrire à la garantie incendie si vous êtes propriétaire d'un enduro en bon état.

Garantie du conducteur

De nombreuses compagnies proposent la garantie du conducteur afin de couvrir le pilote d'une moto en cas d'accident et de blessure grave. Le facteur le plus important de cette garantie est la prise en charge des coûts, même si le conducteur est jugé responsable de l'accident. Lorsque vous pilotez une moto enduro, en circuit ou sur des chemins de terre, le risque d'accident responsable est non négligeable. La garantie du conducteur indemnise les préjudices physiques, les frais d'hospitalisation et médicaux, jusqu'à 1 million d'euros pour un contrat standard.


Avec une pratique assidue de la moto enduro, le conducteur a tout intérêt à souscrire à une garantie du conducteur. Si vous êtes un compétiteur ou que vous avez le goût du risque, il serait judicieux d'augmenter le niveau de protection et le montant des indemnisations. Les niveaux de garanties sont variables d'une compagnie à une autre. Certaines proposent même la prise en charge des blessures dites « légères » qui arrivent fréquemment aux pilotes passionnés. Afin de trouver un contrat adapté, la meilleure solution est d'utiliser un comparateur. Cela vous permettra de trouver la meilleure offre en fonction de votre utilisation et de critères précis sans perdre de temps.

Garantie catastrophes naturelles

Si vous habitez dans une région à risque d'épisode climatique ou catastrophe naturelle, il est important de couvrir vos biens. Ce type d'incident, certes exceptionnel, mais pas non plus anodin, peut très vite endommager voire détruire une moto enduro. La présence d'une garantie catastrophe naturelle dans votre contrat permettra un remboursement de votre véhicule en cas d'événement qui l'endommagerait.

Vous l'aurez compris, si vous êtes pilote d'enduro ou sur le point de le devenir, l'assurance moto est indispensable. Mais il ne faut pas négliger le contrat auquel vous souscrivez et vous assurer de couvrir tous les risques encourus lors de la pratique de votre sport favori. Avez-vous pensé à utiliser un comparateur pour trouver l'offre idéale ?