Pourquoi souscrire une assurance moto ?

Il n'est évidemment pas obligatoire d'assurer sa moto contre tous les risques. Le code des assurances vous impose cependant de couvrir, a minima, votre responsabilité civile, c'est-à-dire les dommages que vous pourriez éventuellement causer aux autres usagers de la route.

Une « assurance au tiers » se limite précisément à cette seule fonction. Elle permettra donc d'indemniser les autres conducteurs, mais pas votre propre préjudice si vous avez causé un accident responsable. En contrepartie, le montant de la prime d'assurance est très accessible.

Il peut toutefois s'avérer judicieux d'aller au-delà de l'assurance responsabilité civile, pour mieux couvrir les dommages causés à votre propre engin ou, bien sûr, à vous-même en cas de dommages corporels. Le prix de l'assurance sera alors plus élevé, mais vous bénéficierez :

  • D'une indemnisation adaptée à la valeur de votre moto et à votre budget ;
  • D'une plus grande sérénité au guidon de votre deux-roues ;
  • De nombreuses garanties optionnelles, mais importantes, comme la garantie assistance en cas de panne ou encore la protection juridique.

Comment est calculé un tarif assurance moto ?

Les compagnies d'assurance appliquent différents critères pour procéder au calcul de la cotisation et de l'éventuelle surprime applicable à un motard. En pratique, les principaux facteurs pris en compte incluent :

  • Le profil de l'assuré (jeune conducteur, motard expérimenté…) ;
  • Le type de permis moto (A, A1 ou A2) et son ancienneté ;
  • La puissance de la moto (cylindrée en cm³) ;
  • Le type de véhicule (scooter, moto, quad…) ;
  • La localisation géographique de l'assuré ;
  • Le kilométrage annuel anticipé (usage quotidien ou occasionnel, par exemple seulement le week-end).


Le montant de base des formules d'assurance moto peut, bien sûr, évoluer ensuite en fonction des garanties souscrites.

Quel est le prix des différents types d'assurance moto ?

Il existe trois principales catégories de formules assurance moto, en fonction de la qualité des garanties supplémentaires souscrites :

  • L'assurance moto au tiers correspond au minimum imposé par la loi pour rouler au guidon de votre moto. Elle inclut uniquement la garantie responsabilité civile permettant de protéger les éventuelles victimes d'un accident causé par votre faute.
  • L'assurance moto intermédiaire inclut des garanties de base permettant de vous indemniser également en cas de sinistre. Cela inclut typiquement une couverture contre le vol de la moto, un incendie ou encore une explosion.
  • L'assurance moto tous risques correspond au plus haut niveau de protection pour un motard. Le contrat propose une indemnisation élevée via une garantie dommage tous accidents, pour ne pas vous retrouver en difficulté financière après une collision. Vous y trouverez aussi typiquement une garantie bris de glace ou encore une assistance dépannage.

Le tableau ci-dessous vous présente le tarif moyen constaté par type de formule assurance moto, en fonction de la puissance de l'engin :

Type de formuleMontant moyen de la prime annuelle
Moto ou scooter de moins de 125 cm3Moto de plus de 125 cm3
Assurance moto au tiers150 €210 €
Assurance moto intermédiaire200 €300 €
Assurance moto tous risques260 €400 €

Bon à savoir : Les tarifs d'une assurance moto peuvent s'envoler pour un modèle particulièrement puissant et cher, notamment s'il est détenu par un motard sans grande expérience. En formule tous risques, cela peut nécessiter un budget allant jusqu'à 5 000 € par an !

Quel est le prix d'une assurance moto jeune conducteur ?

Une surprime dite « jeune motard » ou « jeune conducteur » sera automatiquement appliquée par les assureurs si :

  • Vous détenez votre permis moto depuis moins de trois ans ;
  • Ou si vous avez cessé de piloter une moto pendant au moins trois ans.

Cette prescription s'applique même si vous avez une expérience antérieure en tant que conducteur de voiture, dans la mesure où vous représentez tout de même un risque plus important pour l'assureur. La surprime s'élève au maximum à :

  • 100 % de la cotisation de base pour la première année après l'obtention du permis moto ;
  • 50 % de la cotisation de base pour la deuxième année après l'obtention du permis moto ;
  • 25 % de la cotisation de base pour la troisième année après l'obtention du permis moto.

Comment trouver la meilleure assurance moto au meilleur prix ?

Le paiement d'une assurance moto est une charge supplémentaire à prendre en compte chaque mois ou chaque année dans votre budget. Certains conseils simples vous permettront toutefois d'en diminuer le montant d'une façon assez significative :

  • Optez pour une moto d'occasion et/ou de faible valeur. Cela est d'autant plus recommandé pour les motards débutants, qui ont besoin d'un engin de puissance modérée pour apprendre les rudiments. Une moto pas chère est plus économique non seulement à l'achat, mais aussi pour la souscription d'une assurance.
  • Réduisez les garanties souscrites si vous en avez la possibilité. Si vous avez suivi le premier conseil en optant pour une moto pas chère, il peut être judicieux notamment de vous assurer au tiers. Vous payerez alors une cotisation réduite au minimum. À défaut, il est aussi possible de faire la chasse aux options coûteuses et dont vous n'aurez pas forcément besoin, comme la garantie prêt de guidon ou l'assistance zéro kilomètre.
  • Testez, au besoin, une assurance moto au kilomètre. Ce type de contrat est adapté aux motards qui roulent peu, par exemple seulement le week-end ou pendant la saison estivale. Vous payerez uniquement en fonction de votre utilisation réelle de la machine.

Pour dénicher une formule pas chère, n'oubliez pas d'utiliser notre comparateur assurance moto ! Vous pourrez accéder en quelques clics à une sélection adaptée de contrats sur-mesure, en fonction de vos besoins et de votre profil d'assuré.