Pour savoir à partir de quel âge il est possible de conduire un scooter, et si un permis est nécessaire, il faut s'intéresser en premier lieu à la puissance du deux-roues. Les règles ne sont en effet pas les mêmes selon que l'on parle d'un scooter de 50 cm³ ou d'une moto de 125 cm³ par exemple.

Conduire un scooter avant 18 ans

Dès l'âge de 14 ans, il est possible de conduire un scooter ayant une cylindrée de 50 cm³ au maximum (ou une puissance équivalente à 4 kW pour une autre motorisation). Pour pouvoir circuler librement, il faut posséder le BSR (ou la catégorie AM du permis de conduire) ou un titre reconnu équivalent délivré par un État de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen (EEE).


À partir de l'âge de 16 ans, en plus de l'accès aux scooters d'une cylindrée de 50 cm³, il est également possible d'avoir une moto « légère » avec une cylindrée maximale de 125 cm³. Pour cela, la détention du permis A1 est obligatoire.

Conduire un scooter après 18 ans

À l'âge de 18 ans, les règles évoluent encore, et vous pouvez cette fois être aux commandes d'une moto, dont la puissance ne doit toutefois pas dépasser 35 kW (47,5 ch), avec un rapport entre le poids et la puissance inférieure ou égal à 0,2 kW par kg. Vous devez détenir le permis A2.

Ensuite, à partir de l'âge de 20 ans, si vous possédez déjà le permis A2 depuis au moins 2 ans, alors vous avez le droit de rouler avec tous les types de motos, sans limitation de puissance. Il faut toutefois obtenir le permis A.

On retient donc qu'il faut avoir au moins 18 ans pour avoir le droit de prendre les commandes d'un scooter, et qu'il est ensuite nécessaire d'obtenir plusieurs permis afin d'accéder à une plus grande variété de deux-roues, et pas uniquement les scooters de moins de 50 cm³.

Quelle formation suivre : BSR ou AM ?

BSR, ASSR, catégorie AM… De quel « permis » ou formation avez-vous besoin pour conduire un scooter ? Nous faisons le point, en détaillant les obligations selon votre âge ou votre date de naissance.


BSR

Le Brevet de Sécurité Routière (BSR) correspond à la catégorie AM du permis de conduire. Depuis 2013, cette catégorie AM a officiellement remplacé le BSR.

Si vous êtes né avant le 31 décembre 1987, vous avez sans doute passé les deux modules de l'ASSR (l'ASSR 1 en classe de 5e et l'ASSR 2 en classe de 3e) puis une partie pratique en moto-école. Cela vous donnait le droit de rouler en scooter, avec le BSR en poche. Sachez que vous avez aujourd'hui le droit de rouler en scooter, même sans être en possession du permis de conduire ni de ce BSR.

Permis AM actuel

Le permis AM est la continuité du programme initié par le BSR. Toutefois, la durée de formation est désormais plus longue, et la délivrance du précieux sésame se fait maintenant en préfecture.

Pour la partie théorique, il faut toujours suivre l'ASSR 1 en classe de 5e et l'ASSR 2 en classe de 3e. À défaut, pour les personnes étrangères ou déscolarisées, il est possible d'obtenir l'attestation de sécurité routière (ASR) équivalente.

Ensuite, une partie pratique de sept heures de formation doit être suivie. Elle se décompose de la façon suivante :

  • Formation de 4 h à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique.
  • Formation de 2 h à la conduite hors circulation (plateau).
  • 1 de sensibilisation aux risques de la conduite d'un deux-roues.

Il n'existe pas d'examen final pour obtenir cette catégorie AM du permis de conduire. C'est en effet le moniteur qui juge votre aptitude et validera ou non votre parcours. Vous obtiendrez alors une attestation de suivi de formation, à retirer en préfecture.


Si le BSR n'a pas de date de limite de validité, le permis AM est lui valable pour 15 ans (à partir de la date de délivrance).

À savoir : le permis AM n'est pas soumis à un barème de points comme cela est le cas pour le permis classique. De même, en cas de suspension ou d'annulation de votre permis de conduire, vous ne perdez pas le bénéfice de cette catégorie AM.

Voici un résumé des différents cas de figures qui peuvent vous concerner si vous vous demandez si vous avez le droit de conduire un scooter, et avec quelles obligations.

Votre situationLes obligations
Si vous êtes né avant le 31 décembre 1987Vous pouvez conduire un scooter avec ou sans permis de conduire.
Si vous êtes né après le 1er janvier 1988Vous devez obligatoirement disposer du BSR ou d'un titre reconnu équivalent délivré par un Etat membre de l'Union européenne (UE).
Si vous venez d'avoir 14 ansVous devez avoir la catégorie AM du permis de conduire.

Comparez votre assurance moto pour conduire votre deux roues

Selon votre cas, vous avez peut-être le droit d'avoir un scooter de 50 cm³ sans être titulaire du permis de conduire, ou sans posséder le fameux permis AM… toutefois, cette relative liberté ne doit pas vous faire perdre de vue que la possession d'un deux-roues vous confère des obligations. C'est notamment le cas de l'obligation d'assurance moto.


En effet, en France, tout véhicule à moteur doit être assuré. Vous devez disposer d'un contrat d'assurance qui intègre à minima une responsabilité civile afin de couvrir les éventuels dommages causés à des tiers. Vous pouvez basculer sur une assurance scooter tous risques pour une prise en charge complète des dommages à la fois matériels et corporels. Enfin, les contrats les plus protecteurs intègrent également des garanties spécifiques contre le vol de scooter, l'incendie ou encore la dégradation de votre deux-roues.

Pour en savoir plus, vous pouvez comparer les différents contrats proposés sur le marché, pensés spécifiquement pour assurer un scooter. Pour cela, utilisez gratuitement un outil de comparaison, et confrontez les offres d'assureurs généralistes ou spécialistes pour assurer votre scooter. Vous pourrez faire des économies et avoir des garanties qui correspondent à vos besoins particuliers.