Pourquoi changer de contrat d'assurance habitation ?

Avant de prendre une décision aussi radicale, il est important de se poser les bonnes questions. Cependant, il est possible qu'un événement personnel particulier puisse justifier un besoin de résilier une assurance habitation. Des situations comme :

  • Le changement de profession
  • Un déménagement
  • Des modifications du domicile (travaux, extension, acquisition de biens mobiliers de valeur…)
  • Un changement de situation personnelle (mariage, divorce, naissance…)
  • Le départ à la retraite
  • L'arrêt définitif d'activité professionnelle

Mais votre assureur peut également être la source de cette nécessité de changement pour les raisons suivantes :

  • Hausse de la prime d'assurance
  • Indemnisation insuffisante pour les dommages d'un sinistre
  • Modification des plafonds de remboursement

Si vous rencontrez l'une ou plusieurs de ces situations, alors il est fortement conseillé de changer d'assurance habitation. Outre la procédure de résiliation, il sera très important de sélectionner un contrat plus avantageux, qui correspond davantage à votre situation actuelle et vous satisfait. Le marché des assurances habitation est suffisamment vaste pour trouver une offre qui vous convient.


Changer d'assurance habitation : quelles sont les possibilités ?

Vous disposez de deux options si vous souhaitez changer votre contrat d'assurance habitation. Il est dans un premier temps possible de modifier son contrat actuel en restant chez le même assureur. Il est également envisageable de résilier votre contrat pour aller souscrire chez une autre compagnie.

Si vous souhaitez une réévaluation de votre contrat actuel, sachez que vous êtes totalement libre de modifier votre contrat multirisque habitation. Pour cela, il suffit de contacter votre assureur et de prendre le temps d'écouter ce qu'il a à vous proposer comme ajustements afin de garantir votre couverture.

En revanche, si votre assurance vous a fait subir une augmentation injustifiée de ses tarifs ou que vous ne trouvez pas de terrain d'entente avec votre assureur pour les garanties de votre couverture, changer de compagnie est tout à fait indiqué.

Résilier son contrat d'assurance habitation

Vous avez bien étudié la question et êtes certains de vouloir changer d'assureur pour votre domicile ? La loi Hamon de 2015 a permis un assouplissement des conditions de résiliation. Les consommateurs peuvent désormais quitter leur contrat plus facilement, et pas uniquement pour les assurances habitation, cela concerne également les assurances auto. La seule condition requise est d'avoir passé la première date d'anniversaire du contrat. À partir de ce moment-là, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment, sans frais ni pénalité.


Comment résilier son contrat assurance habitation ?

Pour annoncer à la compagnie d'assurance que vous souhaitez résilier votre contrat, il convient de lui envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception mentionnant votre désir de rupture de contrat. L'assureur vous retournera un avis de résiliation dans les deux semaines. Cette lettre de résiliation d'assurance habitation dernier devra mentionner la date d'interruption du contrat, qui sera au plus tard un mois après la réception de votre lettre.

Si vous avez déjà payé votre assurance pour l'intégralité de l'année, votre assureur est dans l'obligation de vous reverser les mois non utilisés. Ce remboursement se fera dans un délai de 30 jours après la fin du contrat.

Si vous avez déjà trouvé une nouvelle assurance habitation, vous pouvez confier toutes ces démarches à votre nouvel assureur.

Choisir sa nouvelle assurance habitation

Comme vous le savez, l'assurance habitation est d'une importance capitale pour faire face aux risques de sinistres dans la vie de tous les jours. Il convient toutefois de sélectionner son nouveau contrat avec soin. Pour cela, il faut se pencher sur les points essentiels de celui-ci.

Les points importants d'un contrat d'assurance habitation

Vous vous apprêtez à signer un contrat d'assurance habitation ? Prenez soin de bien lire toutes les clauses et garanties avant de vous engager. Voici les éléments les plus importants à considérer avant de souscrire à un nouveau contrat d'assurance habitation.

  1. Les conditions générales particulières

    Ce sont elles qui déterminent l'étendue de votre couverture. Il s'agit de la section la plus importante de votre contrat. Elle comporte : les exclusions de garantie, les modalités de déclaration de sinistre, la valeur de remplacement des biens assurés (valeur neuf, à l'achat, à dire d'expert…), les délais de remboursement, le capital maximal d'indemnisation en cas de sinistre, les équipements obligatoires (alarme, système de sécurité, vidéosurveillance, détecteurs de fumée…), les conditions d'indemnisation et enfin la procédure de résiliation du contrat. C'est ici que sont rassemblés tous les détails des conditions de votre contrat.

  2. Les franchises

    La franchise est la somme qui reste à la charge de l'assuré en cas de sinistre. Généralement, plus le montant de votre prime d'assurance habitation est faible, plus celui de la franchise est élevé. Il faut absolument en tenir compte lors de la sélection de votre nouveau contrat d'assurance habitation.

  3. Les garanties incluses et non incluses

    Ces garanties sont faites pour adapter votre contrat d'assurance habitation à votre situation personnelle. Si vous avez un jardin et une piscine par exemple, vous avez un intérêt particulier à garantir la couverture de vos installations extérieures.

  4. Les exclusions de garanties

    Cette partie recense les cas particuliers pour lesquels votre contrat d'assurance habitation ne vous couvre pas. Pour chaque sinistre des situations mentionnées dans cette section, vous ne recevrez aucune indemnisation ou prise en charge. Attention donc à bien vérifier les exclusions de garanties puisqu'elles peuvent être directement liées aux garanties souscrites et leur faire perdre de la valeur.

  5. Le plafond d'indemnisation

    Au même titre que la franchise et les exclusions de garantie, les plafonds d'indemnisation restreignent la portée de la couverture souscrite dans votre contrat. Cela représente le montant maximum que vous reversera votre assureur en cas de sinistre. Il est donc primordial de vérifier les plafonds d'indemnisation avant de signer.

  6. Au même titre que la franchise et les exclusions de garantie, les plafonds d'indemnisation restreignent la portée de la couverture souscrite dans votre contrat. Cela représente le montant maximum que vous reversera votre assureur en cas de sinistre. Il est donc primordial de vérifier les plafonds d'indemnisation avant de signer.