Pourquoi installer un système de télésurveillance dans votre logement ?

La raison essentielle est de limiter le risque d'intrusion dans votre logement. Indiquer clairement, à l'entrée de votre propriété ou de votre logement, que le lieu est sous surveillance, peut dissuader les cambrioleurs. Le risque de cambriolage étant réel, mieux vaut vous prémunir afin d'éviter des pertes financières, mais aussi des pertes sentimentales si des biens précieux à vos yeux sont volés (un ordinateur avec toutes vos photos, par exemple). Car si l'assurance habitation peut vous indemniser en cas de vol, elle ne vous rendra pas vos souvenirs.

Installer un système de télésurveillance, c'est aussi faire le choix de mieux appréhender les voleurs. Vous conservez une trace de tous les événements qui ont lieu chez vous. Aussi, vous pouvez fournir aux forces de l'ordre, lorsque vous faites un dépôt de plainte, les vidéos du cambriolage.


Enfin, la télésurveillance permet d'intervenir plus rapidement et, ainsi, d'empêcher un cambriolage. La technologie permet aujourd'hui d'être alerté sur votre smartphone en cas d'intrusion. Vous pouvez prévenir tout de suite la gendarmerie la plus proche de chez vous. Si vous avez choisi une offre complète en confiant la surveillance de votre maison à une entreprise, c'est elle qui pourra intervenir dès qu'elle aura le sentiment que quelqu'un tente de pénétrer chez vous.

Télésurveillance : comment ça marche ?

Comme évoqué précédemment, différentes solutions existent. La première consiste à souscrire une offre auprès d'un professionnel de la télésurveillance. Il pourra, dans un premier temps, se déplacer chez vous pour installer les caméras de surveillance. Ensuite, il prendra en main la surveillance de votre logement, notamment en votre absence, pour limiter le risque de cambriolage.

La deuxième solution est de faire installer un système de télésurveillance par n'importe quel spécialiste, ou même de l'installer vous-même. Celui-ci sera relié à votre smartphone grâce à une application. De cette manière, que vous soyez à un 1 km de chez vous ou à l'autre bout du monde, vous êtes alerté en cas de tentative d'intrusion. De plus, vous pouvez voir en direct ce qu'il se passe chez vous.


On est bien loin du simple système d'alarme qui déclenche une alarme sonore dès lors qu'une ouverture est fracturée.

La télésurveillance impacte-t-elle le prix de l'assurance habitation ?

Oui, il suffit de faire une simulation d'assurance habitation pour s'apercevoir que l'installation d'un système de sécurité impacte le prix.

En effet, en comparant les offres, vous êtes amené à remplir un formulaire qui permet de déterminer le besoin et le risque. Et une question concerne les moyens de protection. On vous demande alors si vous disposez d'un ou plusieurs éléments, parmi les suivants :

  • alarme ;
  • porte blindée ;
  • serrure 3 points ;
  • vidéosurveillance ;
  • télésurveillance.

Les compagnies d'assurances sont sensibles à la limitation du risque dans la mesure où cela impacte l'éventualité d'une indemnisation.

Les autres facteurs impactant le montant de la prime d'assurance

Naturellement, si la télésurveillance est un facteur qui peut impacter le montant de la prime d'assurance, force est de constater que ce n'est pas le seul élément pris en compte. Pour déterminer le risque, les assureurs prennent en compte de nombreux facteurs :

  • l'adresse du bien immobilier ;
  • l'étage pour un appartement ;
  • la surface ;
  • le nombre de pièces ;
  • la nature du logement (appartement ou maison, résidence principale ou résidence secondaire) ;
  • l'utilisation du bien (uniquement personnelle ou professionnelle également) ;
  • l'ancienneté du bien ;
  • les équipements à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur ;
  • les dépendances ;
  • le type de chauffage (électrique, gaz, bois, fioul, etc.) ;
  • la distance avec le voisin le plus proche ;
  • le nombre de jours d'inoccupation du logement chaque année.

Le niveau des garanties souscrites est, bien sûr, un facteur essentiel. La compagnie d'assurances prend en compte, de cette manière, le risque de vous indemniser en cas de sinistre. Aussi, pour une assurance contre les risques locatifs (incendie, dégât des eaux), le prix est inférieur à une assurance multirisque habitation qui couvre :

  • les catastrophes naturelles et technologiques ;
  • les événements climatiques (tempête, grêle, etc.) ;
  • le vol, la tentative vol et le vandalisme ;
  • votre responsabilité en cas de dommages matériels ou de dommages corporels causés à un tiers avec la garantie responsabilité civile ;
  • les dommages électriques ;
  • la valeur à neuf des équipements ;
  • la protection juridique ;
  • la garantie assistance, etc.

Comparer : une autre solution pour payer votre assurance habitation moins cher

Pour payer moins cher, installer un système de télésurveillance est à envisager. De plus, vous vous offrez une plus grande sérénité lorsque vous partez pour un week-end, des vacances et même au travail, de nombreux cambriolages ayant lieu en journée.


Mais ce n'est pas la seule solution pour payer moins cher votre assurance MRH. Le comparateur d'assurances est un outil en ligne rapide, gratuit et sans engagement qui va vous permettre de réduire très sensiblement le montant de votre prime d'assurance habitation.

Remplissez un formulaire, cela ne vous prendra qu'une minute. Ensuite, vous obtenez les tarifs de différents assureurs partenaires, ainsi que les niveaux de garantie proposés. Vous pouvez alors faire un véritable comparatif pour trouver le meilleur rapport qualité/prix. Car, ne l'oubliez pas, si le prix est important pour votre budget, vous devez aussi et surtout souscrire des garanties adaptées à votre logement.

Vous pouvez entrer en contact avec un conseiller pour vous assurer d'avoir fait le meilleur choix, tant pour vous protéger en cas de sinistre que pour alléger vos dépenses annuelles d'assurance. Et si vous trouvez mieux que votre contrat actuel, profitez de la loi Hamon pour résilier simplement votre offre après un an de contrat.