Des garanties variées pour couvrir votre habitation

Lors de la souscription d'un contrat d'assurance habitation, vous découvrez la variété des garanties offertes. Chacun va s'appliquer à vous couvrir et vous permettre d'obtenir une indemnisation selon la cause du sinistre. Il est ainsi nécessaire d'envisager toutes les causes possibles pour souscrire un contrat d'assurance habitation adapté au risque.

Les locataires sont dans l'obligation de souscrire une assurance contre les risques locatifs qui inclut essentiellement les garanties incendie et dégât des eaux. Les copropriétaires doivent souscrire une assurance responsabilité civile. Les autres (propriétaires de maison individuelle ou bailleurs) ne sont pas contraints de s'assurer.


Pourtant, si vous vivez dans une maison, les risques sont nombreux. Sans assurance adaptée, le risque financier est, quant à lui, important. Si de lourdes réparations sont à envisager ou si le bien immobilier devient tout simplement inhabitable, seule l'assurance MRH pourra vous accompagner de la meilleure manière en procédant à une indemnisation vous permettant de repartir sur de bonnes bases.

Vous avez une maison avec un sous-sol et souhaitez vous prémunir en cas d'inondation ? Voici les différentes garanties à envisager selon les causes des dommages matériels que vous pouvez subir.

La garantie dégât des eaux

Il s'agit d'une garantie incluse dans la plupart des contrats d'assurance habitation, même les contrats de base.

Les dégâts des eaux sont des sinistres spécifiques qui sont causés par des facteurs internes à la maison. Les dommages couverts doivent résulter de :

  • Fuite au niveau de la robinetterie ou des canalisations ;
  • Rupture de canalisation ;
  • Débordement (évier, lavabo, baignoire, lave-linge, etc.).

En clair, l'inondation de votre cave n'est pas causée par des éléments extérieurs.

La garantie des événements climatiques

Cette fois, la garantie s'applique uniquement si l'inondation de votre maison est causée par des événements extérieurs. Cette garantie de l'assurance MRH prend en charge les dommages matériels ainsi que les dommages corporels causés par :

  • Une tempête ;
  • L'impact de la grêle ;
  • La neige ;
  • Une coulée de boue ;
  • Une avalanche ;
  • Etc.

Par exemple, si de fortes pluies font déborder une rivière proche de votre habitation et que votre sous-sol est inondé, alors la garantie événements climatiques s'applique.


La garantie catastrophes naturelles

Cette garantie de l'assurance multirisque habitation est encore différente. En effet, elle va, au même titre que la garantie des événements climatiques, s'appliquer en cas d'inondation de votre cave causée par des facteurs extérieurs à votre habitation.

Toutefois, elle ne sera déclenchée que si un arrêté interministériel est publié au Journal Officiel. Votre commune fait une demande en préfecture afin de déclarer l'état de catastrophe naturelle.

Bon à savoir : tandis que le délai de déclaration d'un sinistre classique à l'assurance habitation est de 5 jours ouvrés, le délai pour déclarer votre sinistre dans le cadre d'une catastrophe naturelle est de 10 jours à compter de la publication au Journal Officiel.

Quelle indemnisation espérer en cas d'inondation d'un sous-sol ?

Cela va dépendre du niveau de vos garanties. N'oubliez pas que les assureurs ne proposent pas nécessairement les mêmes formules de garanties. De ce fait, une garantie dégât des eaux d'une compagnie d'assurance peut, par exemple, être moins protectrice qu'une garantie concurrente.

En souscrivant la meilleure assurance habitation, vous pouvez espérer les prises en charge suivantes suite à une inondation de sous-sol :

  • Les frais de pompage, de nettoyage et de désinfection ;
  • Les travaux de réparation des éléments défectueux (porte de sous-sol, chaudière, etc.) ;
  • L'indemnisation pour tous les biens mobiliers qui ont été détruits ou fortement endommagés par l'eau.

Dois-je payer une franchise en cas d'inondation ?

Les contrats d'assurance habitation imposent bien souvent une franchise, ce montant qui reste à votre charge après indemnisation. Les meilleurs contrats permettent de ne pas payer de franchise et ainsi d'éviter toute mauvaise surprise financière. Toutefois, sachez que si l'état de catastrophe naturelle est déclaré, tous les assureurs, sans exception, sont contraints d'appliquer une franchise à hauteur de 380 €. Il est impossible pour vous de négocier votre contrat sur ce point.


Comment trouver la meilleure assurance MRH ?

Vous souhaitez être parfaitement couvert pour tous les risques liés à votre habitation (incendie, vol, cambriolage, vandalisme, dégât des eaux, événements climatiques, etc.) ? Comparez les offres des différentes compagnies d'assurance.

Un comparateur d'assurance habitation vous permet d'obtenir les formules de garanties et les prix des différents assureurs du marché pour faire un comparatif et vous assurer de souscrire le contrat d'assurance le plus protecteur tout en préservant votre budget mensuel.

Comparer permet de faire des économies importantes en souscrivant un contrat moins cher à garanties équivalentes. En cas d'inondation d'un sous-sol, veillez à ce que tous les frais liés à ce sinistre soient bien pris en charge pour éviter toute dépense lourde et imprévue. Comparer bien les montants des franchises et les exclusions au contrat pour une couverture optimale.

La souscription peut ensuite se faire en ligne, si l'assureur le propose, ou avec un conseiller par téléphone. Profitez de cet échange pour expliquer votre situation spécifique et souscrire des garanties réellement utiles et adaptées.

Vous étiez déjà assuré pour votre logement ? N'oubliez pas que, selon la loi Hamon, vous pouvez résilier à tout moment après un an de contrat. La résiliation se fait simplement par courrier recommandé avec accusé de réception, elle est effective sous 30 jours. Souscrivez votre nouveau contrat dans ce laps de temps pour être toujours parfaitement assuré et répondre à votre obligation légale d'assurance si vous êtes locataire ou copropriétaire d'un appartement.