La garantie tempête est-elle obligatoire ?

Non, il ne s'agit pas d'une garantie obligatoire. La souscription d'un contrat d'assurance habitation n'est, elle-même, pas obligatoire pour tous. Rappelons rapidement les règles en la matière :

  • Le locataire doit souscrire une garantie contre les risques locatifs qui prend en charge les dégâts des eaux et les incendies ;
  • Le copropriétaire doit souscrire une garantie responsabilité civile ;
  • Le propriétaire d'une maison individuelle n'a aucune obligation d'assurance ;
  • Le propriétaire non occupant n'a pas d'obligation d'assurance pour le bien qu'il met en location.

La garantie tempête n'est donc ni obligatoire, ni incluse automatiquement dans chaque contrat d'assurance habitation. Toutefois, il reste plus prudent de la souscrire, notamment dans des régions où les tempêtes sont fréquentes (par exemple dans les régions maritimes ou des tempêtes s'abattent de plus en plus fréquemment).


Comment souscrire une garantie tempête ?

Deux solutions existent pour cela :

  • Souscrire une assurance multirisque habitation complète : le contrat MRH permet de bénéficier de toutes les garanties importantes permettant d'être indemnisé en cas de sinistre. La garantie tempête, grêle et autres événements climatiques est incluse la plupart du temps ;
  • Souscrire une garantie tempête en option si cela est proposé par la compagnie d'assurance.

Que couvre la garantie tempête ?

Cette garantie est également nommée « forces de la nature ». Elle couvre les dégâts directs et indirects causés par :

  • La pluie ;
  • Le vent ;
  • La neige ;
  • La grêle.

Cette garantie prend en charge les dommages matériels causés par une tempête :

  • L'action du vent sur les habitations : la toiture endommagée, la façade abîmée par la chute d'un arbre, etc. ;
  • Le poids de la neige ou de la glace sur la toiture, endommageant cette partie de la maison ;
  • L'humidité due à la pluie, la neige ou la grêle qui a pénétré dans la maison ;
  • Le choc de la grêle sur une toiture ou un velux.

Les exclusions de la garantie tempête de l'assurance MRH

Tous les dégâts causés par la tempête ne sont pas pris en charge par la compagnie d'assurance. En effet, les assureurs ont tendance à assurer ce qu'ils considèrent comme de « bonnes constructions ». Aussi, certains éléments ne sont pas couverts :

  • Appentis ;
  • Hangars ;
  • Vérandas ;
  • Cabanons de jardin ;
  • Plantations ;
  • Mobilier de jardin, sauf si vous avez souscrit une garantie pour couvrir ces éléments ;
  • Les vitres, sauf si vous avez souscrit une garantie bris de glaces ou bris de vitres ;
  • Panneaux solaires ;
  • Les volets, persiennes, etc.

Prenez bien le temps de lire les conditions générales de votre contrat d'assurance habitation avant toute souscription. L'objectif est d'être certain de souscrire la meilleure assurance habitation et d'éviter toute mauvaise surprise après une tempête.

Comment déclarer un sinistre habitation après une tempête

Vous disposez de 5 jours ouvrés pour contacter votre assureur et l'informer du sinistre. Selon les compagnies d'assurance, la déclaration peut se faire par téléphone, par courrier ou directement en ligne sur votre espace adhérent.

La compagnie d'assurance doit pouvoir déterminer le niveau des dégâts causés à votre maison ou appartement, il est nécessaire, pour cela, de joindre à votre déclaration des photos, des factures et tout autre élément qui lui permettrait de mieux comprendre l'ampleur du sinistre et de vous faire une offre d'indemnisation à la hauteur de vos attentes.


S'il s'agit d'une tempête lourde et que l'état de catastrophe naturelle est déclaré dans votre commune, vous disposez, cette fois, de 10 jours pour déclarer le sinistre. Pour espérer une indemnisation, vous devez avoir souscrit un contrat d'assurance habitation qui inclut les catastrophes naturelles.

Quel est le prix de la garantie tempête ?

Il est difficile de déterminer son tarif dès lors qu'elle est incluse. Si elle est optionnelle, le prix est extrêmement variable selon les assureurs, un comparatif s'impose.

Le prix peut aussi être consécutif aux garanties de cette assurance tempête. Il est, en effet, possible, selon l'assureur choisi, de souscrire des extensions pour mieux couvrir les éléments habituellement exclus (piscine, panneaux photovoltaïques, hangar, verger, etc.).

Comparer les assurances habitation pour souscrire une garantie tempête

Vous souhaitez vous assurer que les dégâts subis suite à une tempête seront parfaitement couverts par votre assurance habitation ? Vous ne souhaitez pas pour autant payer trop cher votre contrat d'assurance MRH ? Le comparateur d'assurance s'impose.

Comparez les offres des différentes compagnies d'assurance en quelques clics seulement. Vous remplissez un simple formulaire et obtenez les formules de garanties avec les couvertures incluses et en option, ainsi que les montants des cotisations. Étudiez toutes ces offres pour vous offrir une couverture adaptée à vos attentes et souscrivez le contrat vous permettant de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix. Songez à des garanties complémentaires à l'image de la garantie relogement. Celle-ci vous permet de bénéficier d'une prise en charge financière pour vous reloger de manière temporaire si, suite à une tempête, votre logement est devenu inhabitable.


La souscription pourra ensuite se faire en ligne ou par téléphone avec un conseiller. Vous aviez déjà souscrit un contrat d'assurance habitation et vous vous apercevez, en faisant ce comparatif, qu'il existe des solutions plus protectrices et moins chères ? Il vous suffit de résilier votre contrat, la résiliation peut se faire à tout moment après un an. Envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception et souscrivez, en parallèle, votre nouveau contrat. Assurez-vous d'être couvert en continu pour être pris en charge en cas de sinistre.