Quels sont les différents types d'objets connectés ?

Les « objets connectés », couverts par un contrat d'assurance et éligibles à une indemnisation, peuvent être particulièrement variés. Une lecture attentive des conditions générales ou du document d'information concernant l'ensemble de vos garanties complémentaires est à recommander. Vous pourrez ainsi vérifier que votre formule d'assurance couvre bien l'ensemble de vos biens.

Il convient de bien distinguer deux familles d'objets, pouvant faire l'objet de différentes garanties proposées par les compagnies d'assurance.

  • Les objets nomades incluent l'ensemble des appareils de la vie courante pouvant être transportés par les utilisateurs lors de leurs déplacements quotidiens. Cela inclut typiquement les smartphones et téléphones portables, les tablettes tactiles, les GPS, les lecteurs MP3, les montres connectées type « e-Watch » ou encore les appareils photo numériques.
  • Les objets connectés au sens strict représentent une catégorie plus large. Ils comprennent l'ensemble des dispositifs intelligents installés dans votre domicile, reliés le plus souvent à une installation domotique.

Il existe aujourd'hui des dizaines d'objets connectés pouvant trouver une place dans votre maison ou appartement. Citons entre autres :

  • Les caméras connectées et destinées à prévenir une intrusion ;
  • Les thermostats ;
  • Les climatiseurs ;
  • Les prises électriques ;
  • Les poubelles ;
  • Les luminaires ;
  • Les balances ;
  • Les capteurs de sommeil ;
  • Les piluliers…

Pourquoi couvrir vos objets connectés ?

La souscription d'un contrat ou de garanties optionnelles spécifiques pour vos objets high tech est à recommander. En cas de sinistre, le souscripteur peut être indemnisé des dommages causés à son matériel. Un dégât important touchant l'ensemble de votre résidence principale peut représenter un préjudice considérable au vu du coût d'achat souvent élevé de ces appareils. N'hésitez pas à solliciter un devis assurance contre tous les risques.


Comment assurer vos objets connectés ?

Plusieurs offres d'assurance peuvent couvrir les dommages matériels subis par vos appareils électroniques et objets connectés. Avant de solliciter des devis auprès de différents assureurs et souscrire un contrat d'assurance, n'oubliez pas de vérifier les garanties dont vous bénéficiez déjà !

  • Pour rappel, une garantie constructeur s'applique tout d'abord sur chacun de vos appareils. Elle est généralement d'une durée de un ou deux ans à compter de la date d'achat. Elle vous permet de solliciter gratuitement des réparations sur un objet défectueux ou même son remplacement. Les revendeurs et constructeurs peuvent aussi commercialiser des extensions de garantie afin de prolonger cette protection pendant une à plusieurs années.
  • Votre assurance multirisques habitation (MRH) couvre déjà l'ensemble des objets de valeur entreposés dans votre domicile pour les sinistres y survenant. Cela inclut, par exemple, les incendies, le dégât des eaux et le cambriolage. Ce contrat couvre également votre assurance responsabilité civile dans le cadre de la vie privée. Ces produits d'assurance peuvent donc suffire pour une protection basique de vos objets connectés à domicile, sous réserve d'un plafond de remboursement suffisant. Par ailleurs vous ne serez pas toujours indemnisé si le sinistre survient à l'extérieur de l'habitation.
  • Une assurance objets connectés ou assurance « nomade » est un contrat autonome et spécifique pour la prise en charge des frais liés à vos biens high tech. Elle apporte le meilleur niveau de couverture, pour tous les accidents de la vie (perte, bris, vol…) à l'intérieur et à l'extérieur du domicile.

Quelles garanties souscrire pour vos objets connectés ?

À quoi bon avoir souscrit une assurance pour votre enceinte connectée ou votre tablette si les garanties proposées ne conviennent pas à vos besoins ? Les assureurs et contrats d'assurance peuvent inclure une grande variété de conditions :

  • La garantie « dommages électriques » prévoit spécifiquement le remboursement de vos objets connectés s'ils subissent une dégradation d'origine électrique. Il peut s'agir notamment d'un impact de foudre ou encore d'une surtension sur le réseau de distribution. Cette protection est très utile dans la mesure où un incident électrique peut endommager l'ensemble de vos appareils et vous causer un préjudice très lourd.
  • La garantie bris ou « casse », comme son nom l'indique, vous indemnisera si les dommages subis font suite à un choc ou une chute, voire un acte de vandalisme.
  • La garantie « valeur à neuf », comme son nom l'indique, vous permet de compter sur l'indemnisation de vos objets à hauteur de leur coût d'achat initial. Elle peut être limitée dans le temps (associée à une échéance) et couvre les dommages de tous types rendant l'appareil inutilisable. Le contrat, à défaut d'une indemnisation financière, peut aussi proposer une garantie rééquipement à neuf.
  • La garantie vol fait partie des conditions particulières pouvant s'avérer très utiles. Vous n'aurez ainsi plus à craindre de vous faire dérober votre smartphone dans le métro, avec une indemnisation garantie (après application d'une franchise).

Selon la qualité des garanties souscrites, le montant de votre prime d'assurance va, bien sûr, évoluer à la hausse ou à la baisse.

Comment trouver la meilleure assurance pour objets connectés ?

Amaguiz, GMF, BNP Paribas, Direct Assurance, Médéric, Banque postale… La liste des acteurs du marché de l'assurance pouvant couvrir vos objets connectés est particulièrement longue ! Pour mieux vous orienter dans le dédale des offres d'assurance, n'hésitez pas à recourir à un comparateur en ligne. Cet outil recense les formules de nombreux assureurs et prend en compte vos critères de recherche pour vous proposer une présélection de contrats avantageux.

En complément, les services d'un courtier en assurance se révèleront utiles si vous souhaitez obtenir le meilleur contrat au meilleur tarif.

Les objets connectés sont devenus une partie intégrante de nos vies et requièrent une protection spécifique en raison de leur valeur. Faites le point sur les garanties souhaitées pour vos appareils et lancez une simulation pour déterminer l'offre d'assurance la plus adaptée.