Les différentes fissures d'une maison

Différentes fissures peuvent être visibles dans une maison, leur gravité est plus ou moins importante :

  • La microfissure présente une largeur d'environ 0,2 mm, il s'agit de ce que l'on nomme la fissure de surface, elle ne présente pas de gravité dans l'immédiat. Elle reste malgré tout à surveiller pour voir si elle n'évolue pas. Songez à la reboucher de suite pour des raisons esthétiques et pour éviter des problèmes d'humidité ;
  • La fissure fine : elle peut présenter, cette fois, une largeur pouvant atteindre 2 mm. Là encore, il n'y a pas d'inquiétude à avoir dans l'immédiat, mais un rebouchage s'impose ;
  • La fissure profonde : cette fois, il est important de comprendre pourquoi cette fissure est apparue. Elle peut traverser le mur ou le plafond de part en part et indiquer un problème de solidité de votre logement.

Les causes de fissures dans une maison

Les fissures d'une maison peuvent être causées par différents éléments :

  • Le temps, tout simplement, qui fait bouger le logement, mais qui ne met pas pour autant votre sécurité en jeu ;
  • Une sécheresse qui engendre des mouvements de terrain ;
  • Un choc ;
  • Une instabilité du sol ;
  • Des malfaçons (poids d'une dalle à l'étage inadapté, problème au niveau des fondations, etc.) ;
  • Infiltration d'eau suivie de gel et de dégel ;
  • Etc.

L'assurance habitation peut-elle vous indemniser en cas de fissure ?

Votre contrat d'assurance habitation peut vous couvrir, mais uniquement dans une certaine mesure. Pour obtenir une indemnisation de la part de votre assureur, il faut que la cause de la fissure soit garantie par votre contrat d'assurance multirisque habitation.


Par exemple, si vous êtes victime d'une sécheresse et que l'état de catastrophe naturelle est déclaré par un arrêté interministériel publié au Journal Officiel, si vous avez effectivement souscrit la garantie catastrophes naturelles, vous pouvez prétendre à une prise en charge de l'assureur.

En revanche, pour d'autres causes qui ne sont pas liées à l'effet de la nature sur votre maison, vous devrez trouver d'autres solutions pour obtenir réparation.

Les assurances qui interviennent en cas de fissure

Si les fissures dans votre habitation sont dues à des problèmes de construction ou de travaux réalisés ensuite par des professionnels, vous pouvez vous retourner contre eux, c'est leur assurance professionnelle qui viendra vous indemniser.

Pour mémoire, il existe différentes assurances qui peuvent vous couvrir :

  • L'assurance dommages-ouvrage est souscrite par le particulier qui fait appel à une entreprise. Elle permet de garantir les malfaçons qui compromettent la solidité de la construction en remboursant les travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale ;
  • La garantie de parfait achèvement vous couvre en cas de malfaçon découverte dans l‘année suivant la réception des travaux ;
  • La garantie décennale dure, comme son nom l'indique, 10 ans. Elle s'applique si la solidité de l'ouvrage est remise en cause ou si les dommages (ici les fissures) rendent impropre le logement à sa destination finale, à savoir impropre à l'habitation.

Ces garanties peuvent prendre en charge les frais de remise en état. Il ne s'agit pas simplement de faire des travaux de décoration pour masquer les fissures importantes, mais de s'attaquer à la cause du problème et à toutes ses conséquences. Si le sous-sol doit être renforcé, si des travaux d'étanchéité doivent être réalisés, si des réparations au niveau du gros-œuvre doivent être envisagés, vous pouvez vous retourner contre les professionnels qui ont réalisé les travaux.


La déclaration du sinistre en cas de fissure

Si vous êtes victime d'une catastrophe naturelle, sachez que le délai de déclaration est de 10 jours à compter de l'arrêté interministériel au Journal Officiel.

Si vous devez faire appel aux garanties des professionnels, le délai de déclaration du sinistre dépend de la garantie elle-même (1 an pour la garantie de parfait achèvement et 10 ans pour la garantie décennale).

Vous devez contacter le responsable des travaux pour l'informer, par courrier recommandé avec accusé de réception, des dégâts causés et de sa responsabilité. C'est lui qui fera intervenir son assurance. Si vous aviez souscrit une garantie dommages-ouvrage, vous pouvez aussi vous tourner vers elle, elle effectuera les démarches nécessaires.

Un expert pourra être envoyé à votre domicile afin d'évaluer la nature des fissures, la cause des dégâts et surtout, les travaux de réparation nécessaires.

Souscrire la bonne assurance pour votre habitation

Si, en cas de fissures dans votre logement, l'assurance habitation intervient finalement peu, elle reste indispensable pour tous les sinistres du quotidien.

La garantie catastrophes naturelles s'impose, d'autant qu'avec le réchauffement climatique, la planète devient plus capricieuse et engendre des dégâts importants, même dans des zones qui n'étaient pas à risque auparavant.


D'autres garanties s‘imposent pour évoluer sereinement dans votre maison :

  • Incendie ;
  • Dégât des eaux ;
  • Responsabilité civile ;
  • Vol, tentative de vol, cambriolage, vandalisme
  • Dommages électriques ;
  • Dommages aux biens mobiliers ;
  • Protection juridique ;
  • Équipements extérieurs ;
  • Etc.

Prenez quelques minutes pour comparer les garanties et les tarifs des assurances habitation afin de souscrire la meilleure assurance au meilleur prix. Notre comparateur d'assurance habitation est gratuit et sans engagement, il vous permet de faire des économies importantes chaque année sans rogner sur les garanties, ne vous privez pas de cet outil.