Quand l'étudiant peut-il ne pas payer la taxe d'habitation pour son logement ?

Dans certaines situations, l'étudiant n'est pas contraint de payer la taxe d'habitation du logement qu'il occupe :

  • il n'était pas locataire au 1er janvier : dans ce cas, c'est l'occupant au 1er janvier qui paie la taxe d'habitation du logement. Si le logement était vacant au 1er janvier, le propriétaire doit prouver par tout moyen que le logement était en effet inoccupé à cette date. Dans ce cas, la taxe d'habitation n'est pas appliquée ;
  • il est concerné par la suppression de la taxe d'habitation : qu'il s'agisse d'un étudiant, d'un actif ou d'un retraité, la taxe d'habitation a été supprimée progressivement entre 2018 et 2020 pour 80 % des ménages les plus modestes. La suppression pour les 20 % des ménages les plus aisés s'applique entre 2021 et 2023.

Comment bénéficier de la suppression de la taxe d'habitation pour un logement étudiant ?

Pour bénéficier de la suppression progressive de cet impôt local, c'est très simple. Cela est soumis à conditions de ressources. Par exemple, pour l'impôt 2021 sur les revenus de 2020, le foyer fiscal auquel est rattaché l'étudiant doit présenter des revenus inférieurs au tableau ci-dessous.

Nombre de parts Revenu fiscal de référence pour exonération totale Revenu fiscal de référence pour exonération partielle
127 761 €28 789 €
1,535 986 €37 528 €
244 211 €46 267 €
2,550 380 €52 436 €
356 549 €58 605 €
3,562 718 €64 774 €
468 887 €70 943 €
4,575 056 €77 112 €
581 225 €83 281 €

La colonne de droite indique le revenu maximal toléré pour obtenir une baisse, même si elle est moins significative.

Logement étudiant et redevance audiovisuelle : devez-vous la payer ?

La redevance audiovisuelle est intégrée à la taxe d'habitation, elle est payée en même temps. La suppression de la taxe d'habitation ne concerne pas cette redevance qui reste payable par tous les contribuables (sauf cas spécifiques). Il existe toutefois une subtilité. Si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, si vous êtes personnellement imposé au titre de la taxe d'habitation pour le logement que vous occupez et que vos parents paient déjà la contribution à l'audiovisuel, vous êtes exonéré de cette redevance.

Logement étudiant : devez-vous payer une taxe d'habitation en résidence ?

Ceci est un cas spécifique. Si vous n'êtes pas dans un logement indépendant, mais dans une résidence pour étudiants, vous n'êtes pas redevable de la taxe d'habitation. Cela s'applique si vous logez :

  • dans une résidence universitaire gérée par le CROUS ;
  • dans une résidence affectée aux logements pour étudiants, gérée par un organisme dans les mêmes conditions financières et d'occupation que celles du CROUS.

Bon à savoir : certains logements en HLM sont gérés par le CROUS. Dans ce cas, contrairement à la résidence étudiante, l'étudiant doit payer la taxe d'habitation.


Logement étudiant chez l'habitant : quid du paiement de la taxe d'habitation ?

Là encore, il s'agit d'un cas spécifique. Beaucoup d'étudiants recherchent des solutions économiques et font le choix de louer une chambre chez un particulier, voire une partie de l'habitation avec cuisine et salle d'eau privatives. Dans ce cas, le paiement de la taxe d'habitation incombe à la personne qui occupe officiellement le logement, celle qui vous loue une partie de celui-ci. Cela s'applique, que votre loueur soit propriétaire du logement ou simplement locataire.

Étudiants boursiers : payez-vous la taxe d'habitation ?

Le fait d'être boursier ne permet pas une exonération de la taxe d'habitation. Il en va de même pour les étudiants sans revenus qui sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents. L'exonération de taxe d'habitation ne pourra ici qu'être consécutive à la réforme de cette taxe et à sa suppression progressive selon le revenu fiscal de référence du foyer.

Assurance habitation : que devez-vous payer en tant qu'étudiant ?

L'assurance habitation est une autre charge que doit supporter l'étudiant. Si celle-ci n'est pas obligatoire pour un propriétaire occupant d'une maison individuelle, elle l'est pour tout locataire.

En tant qu'étudiant, vous devez payer une assurance habitation dès lors que vous occupez un logement individuel meublé ou une résidence étudiante. Vous devez vous assurer au titre des risques locatifs avec, a minima, les garanties suivantes :

Pour un bien meublé hors cité universitaire et résidence étudiante, l'assurance habitation n'est pas obligatoire. Elle reste toutefois conseillée pour prendre en charge un éventuel sinistre.


Pour une chambre chez l'habitant, aucune obligation, le bien étant déjà assuré. En revanche, il est conseillé de souscrire a minima une garantie responsabilité civile. Celle-ci vous couvrira notamment si vous endommagez un bien chez votre propriétaire.

En tant qu'étudiant, vous êtes en permanence à la recherche d'économies. Nous vous conseillons d'utiliser un comparateur d'assurances habitation afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Vous serez parfaitement assuré tout en préservant votre budget.