Les éléments qui font varier le prix de l'assurance habitation

Le montant de la prime d'assurance habitation pour un locataire est variable selon un certain nombre d'éléments. Les compagnies d'assurances prennent en compte le risque de devoir vous indemniser en cas de sinistre et doivent évaluer le montant potentiel de cette indemnisation.

Aussi, les assureurs vont vous demander un certain nombre d'informations :

  • l'adresse du logement ;
  • la nature du logement (maison ou appartement, résidence principale ou secondaire) ;
  • l'étage pour un appartement (un étage élevé limite les risques de cambriolage, le montant de la cotisation sera plus faible) ;
  • la destination du bien (habitation uniquement ou utilisation à des fins professionnelles) ;
  • la présence d'un extérieur ;
  • les équipements extérieurs (mobilier de jardin, piscine, dépendances, clôture, etc.) ;
  • la superficie ;
  • le nombre de pièces ;
  • le nombre d'occupants ;
  • le niveau de protection du bien immobilier (système d'alarme ou de télésurveillance) ;
  • la formule d'assurance.

Comment trouver une assurance habitation pas chère ?

Pour payer moins cher votre assurance habitation, vous pouvez jouer uniquement sur deux points :

  • le niveau des garanties souscrites : vous avez le choix avec les assureurs entre des garanties de base et des formules d'assurance plus complètes avec des garanties complémentaires ;
  • le niveau de sécurité : il est conseillé de mettre en place une alarme, voire un système de télésurveillance de votre logement afin de réduire le risque de cambriolage. Les compagnies d'assurances en tiennent compte au moment de définir le prix de l'assurance habitation du locataire.

Autre solution pour réduire le prix de votre assurance habitation : utiliser notre comparateur d'assurances. Cet outil en ligne vous permet en quelques minutes de découvrir les offres de différents assureurs. Vous remplissez un court formulaire pour nous permettre de mieux comprendre votre situation et votre besoin. Nous vous proposons alors les formules d'assurance les mieux adaptées que vous pouvez comparer à tête reposée.


Comparez les garanties et souscrivez le contrat d'assurance habitation locataire le moins chère à garanties équivalentes.

Faire un comparatif est gratuit et sans engagement, le seul risque en utilisant cet outil est de faire d'importantes économies chaque année.

Les locataires sont-ils obligés de s'assurer ?

Oui, l'article 7 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 relative aux rapports locatifs impose aux locataires de souscrire un contrat d'assurance habitation. Ils doivent présenter au bailleur une attestation d'assurance au moment de la signature du bail, puis chaque année sur demande du propriétaire.

Si vous n'êtes pas en mesure de présenter cette attestation, le bailleur peut refuser de signer le contrat de location. Si vous le présentez, mais que vous refusez de le faire ensuite chaque année, la loi Alur permet au propriétaire de souscrire pour votre compte un contrat d'assurance habitation. Celui-ci sera facturé en même temps que le paiement des loyers tout au long de l'année. Attention, le bailleur est même en droit de majorer le prix jusqu'à 10 %.

Le propriétaire peut aussi choisir de résilier le bail pour défaut d'assurance et demander votre expulsion.

Quelles garanties pour l'assurance habitation d'un locataire ?

Si la loi vous impose d'assurer le logement que vous occupez, il ne vous contraint pas à souscrire un contrat multirisque habitation. Libre à vous de choisir des garanties plus ou moins protectrices.


Les garanties de base

L'assurance obligatoire pour les locataires est la garantie contre les risques locatifs. Elle inclut :

  • l'incendie ;
  • le dégât des eaux ;
  • l'explosion.

Elle permet ainsi de couvrir le logement en cas de dégâts importants. Elle reste toutefois peu protectrice et nécessite une couverture complémentaire.

Les garanties optionnelles

Vous avez la possibilité d'envisager une assurance habitation locataire plus complète. Naturellement, le prix de cette assurance habitation sera plus élevé. Toutefois, en cas de sinistre, vous limitez le risque financier en veillant à ce que votre compagnie d'assurances vous propose une prise en charge plus complète. En clair, il est important de réfléchir sur le long terme. Un prix trop bas au moment de la souscription peut engendrer un risque à long terme. Imaginons par exemple que vous ayez un dégât des eaux qui détruit l'appartement du voisin du dessous. Comment ferez-vous si vous n'avez pas souscrit d'assurance responsabilité civile ?

Voici une liste de garanties qui pourront vous être proposées par votre compagnie d'assurances :

  • garantie responsabilité civile ;
  • vol, tentative de vol, cambriolage, vandalisme ;
  • dommages électriques ;
  • équipements électroménagers et high-tech en valeur à neuf ou avec vétusté ;
  • protection juridique ;
  • assurance dépendances et équipements extérieurs (jardin, piscine, clôture, etc.) ;
  • catastrophes naturelles ;
  • garantie relogement ;
  • bris de vitres ;
  • attentats et actes de terrorisme ;
  • garantie villégiature ;
  • dépannage à domicile ;
  • protection juridique.

Selon l'assureur choisi, vous pouvez souscrire une assurance MRH avec des forfaits déjà composés ou personnaliser votre offre avec des garanties de base que vous compléterez avec les garanties optionnelles dont vous avez réellement besoin. En choisissant une offre sur mesure, le prix de l'assurance habitation locataire est adapté à votre profil, vous ne payez plus trop cher pour des garanties qui ne vous semblent pas indispensables.