Assurance d'un chalet : qui doit souscrire un contrat ?

La loi impose à toute location d'être assurée. Ce qui n'est pas le cas d'un logement individuel occupé par son propriétaire.

Vous avez loué un chalet à l'année et celui-ci est votre résidence principale ? Vous devez souscrire un contrat d'assurance habitation pour le couvrir. Votre propriétaire est en droit de vous demander une attestation d'assurance. Celle-ci sera demandée :

  • à la signature du bail : le bailleur peut ne pas signer ce document si vous n'êtes pas en mesure de lui prouver que vous avez effectivement souscrit une assurance habitation pour le chalet ;
  • tous les ans : à la date anniversaire du contrat, le bailleur peut vous demander de lui présenter une nouvelle attestation d'assurance habitation. N'oublions pas que vous pouvez résilier votre contrat d'assurance après un an à tout moment. Sans attestation, le propriétaire ne peut donc être certain que son logement est toujours assuré.

Si vous ne présentez pas d'attestation d'assurance sur demande, le propriétaire dispose de deux solutions :

  • souscrire une assurance habitation à votre place. Cette solution n'est en aucun cas dans votre intérêt. D'une part, en raison des démarches entreprises, il peut majorer la cotisation d'assurance de 10 %. D'autre part, il est libre de souscrire le contrat de son choix et ne va pas prendre le temps de comparer les offres dans la mesure où c'est vous qui paierez la prime d'assurance en même temps que votre loyer. Vous ne pourrez donc bénéficier d'une assurance habitation pas chère pour votre chalet ;
  • résilier le bail pour non-respect de votre obligation d'assurance.

Le propriétaire bailleur peut de son côté souscrire une assurance propriétaire non occupant (PNO). Elle vient renforcer la couverture des locataires et prend en charge les sinistres non garantis. Elle s'impose également en période de vacance locative. Entre deux locataires, sans cette assurance PNO, le bien n'est plus assuré. En cas d'incendie, d'inondation ou de tout autre sinistre, c'est l'assurance du bailleur qui intervient au regard des garanties souscrites.


Assurance d'un chalet pour une location saisonnière

Si vous avez choisi de louer votre chalet de manière saisonnière, la situation est différente. C'est fois, c'est vous, en tant que propriétaire, qui devez assurer votre bien. Si rien ne vous y contraint dès lors qu'il s'agit d'un chalet individuel, mieux vaut vous protéger en cas de sinistre. Vous pouvez souscrire un contrat complet tenant compte de l'utilisation de ce chalet en informant votre compagnie d'assurances de votre activité. Elle peut vous proposer une couverture intégrale assurant également les locataires ou simplement une couverture pour vos biens. De votre côté, vous pourrez alors imposer dans le contrat de location la souscription d'une assurance temporaire. Notez que le contrat d'assurance habitation peut inclure une garantie villégiature qui prend en charge les sinistres durant les vacances dans le cadre d'une location.

Quelles garanties pour l'assurance d'un chalet en location ?

Pour bien assurer un chalet en location, différents types de contrats d'assurance sont proposés.

Le locataire n'a qu'une obligation : souscrire un contrat contre les risques locatifs. Celui-ci inclut généralement les garanties suivantes :

  • incendie ou explosion ;
  • dégât des eaux.

Cela est loin d'être suffisant. En effet, si en tant que locataire, vous êtes à l'origine de dommages matériels ou de dommages corporels causés à votre voisinage, la garantie recours des voisins et des tiers, l'équivalent de la garantie responsabilité civile, s'impose.


Mais ce n'est pas tout. De nombreux sinistres pouvant intervenir dans un chalet locatif, mieux vaut se prémunir avec une assurance multirisque habitation qui peut, selon les contrats et les assureurs, inclure les garanties suivantes :

  • catastrophes naturelles ;
  • événements climatiques ;
  • vol, tentative de vol et vandalisme ;
  • bris de vitre ;
  • garantie des équipements ;
  • dépendances ;
  • jardin ;
  • piscine ;
  • protection juridique ;
  • objets de valeur ;
  • garantie relogement ;
  • dommages électriques.

Combien coûte d'assurer un chalet de location ?

Le montant de la prime d'assurance pour votre chalet de location est consécutif à différents éléments :

  • votre adresse ;
  • la surface du chalet ;
  • le nombre de pièces ;
  • les équipements extérieurs ;
  • l'utilisation du chalet (résidence principale uniquement ou lieu de travail) ;
  • les équipements de chauffage ;
  • le niveau de sécurité du bien immobilier ;
  • les garanties souscrites.

Le prix de l'assurance habitation pour un chalet sera également impacté par le montant des franchises et le niveau des exclusions au contrat.

Comment souscrire une assurance pour un chalet locatif ?

Pour souscrire un contrat d'assurance habitation, commencez par comparer les offres avec notre comparateur d'assurances. Remplissez un court formulaire pour nous permettre de connaître votre besoin, vous obtiendrez les offres de différentes compagnies d'assurances. Vous pourrez alors comparer à la fois les garanties et les prix et vous assurer de faire le meilleur choix. L'objectif est de faire des économies en souscrivant une offre moins chère à garanties équivalentes.

Ensuite, selon la compagnie d'assurances choisie, vous pouvez entrer en contact avec un conseiller et souscrire par téléphone ou souscrire directement en ligne.


Comment résilier un contrat d'assurance habitation ?

Si vous souhaitez changer d'assurance MRH pour votre chalet, n'oubliez pas que la loi Hamon vous permet de résilier à tout moment après un an de contrat. Envoyez simplement un courrier en recommandé avec accusé de réception, la résiliation est effective sous 30 jours. Cela vous permet de trouver une offre moins chère et ainsi de payer le prix juste pour bénéficier de garanties adaptées à votre besoin spécifique.