La nouvelle année 2024 est l’occasion de faire le point sur ses finances et d’envisager des retraits sur son contrat d’assurance vie. En effet, la fiscalité de ce placement a été modifiée en 2023, ce qui peut rendre avantageux de procéder à des retraits avant le 31 décembre 2024.

Assurance vie : pourquoi effectuer un retrait en 2024 est-il avantageux ?

Les retraits précoces d'assurance vie : fiscalité et optimisation

Ceux qui hésitent à effectuer des retraits sur leur assurance vie doivent savoir que pour les contrats anciens ou ceux avec des sommes notables, réaliser ce déblocage sans délai peut s'avérer vraiment avantageux. Outre l'abattement fiscal pour les contrats de plus de 8 ans, la fiscalité associée à ces opérations peut être onéreuse.

Cependant, pour maximiser ses gains, la clé réside dans la répartition des retraits sur plusieurs années, offrant ainsi une optimisation fiscale intelligente.

Maximiser les abattements annuels

L'ouverture précoce d'un contrat d'assurance vie, même avec une somme modeste, est souvent préconisée. Après 8 ans, la fiscalité devient en effet plus attractive, avec un abattement fiscal de 4 600 euros par personne.

OFFRES DU MOMENT
Avis
Caractéristiques
Distribué par

Assurance vie Meilleurtaux

Boost Fonds € à 4,60%*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4,6/5

Une gestion confiée à des professionnels de l'assurance vie, sans frais de mandat supplémentaires. *Objectifs sur le fonds €

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,00% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Liberté Vie

Jusqu'à 2000 € offerts*
Versement Initial 500€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Les conseils de Marc Fiorentino et de son comité d'investissement et l'accès au plus large choix de supports financiers (fonds en euros, immobilier, actions, ETF...) dans les meilleures conditions

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,30%

voir l'offre >
Distribué par

Placement Vie

Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Le contrat adapté aux épargnants prudents, accessible dès 100€

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Goodvie

Jusqu'à 1000€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Un contrat original, disponible uniquement en gestion pilotée. Aucuns frais de versement ni d'arbitrage.

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,35% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Fortuneo Vie

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée à 100 euros seulement, moins de 250 UC pour plus de simplicité

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Monabanq Vie Premium

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée très abordable, investissement possible en 100% fond euros, retrait en 72h max

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,3% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Assurance Vie Ramify

500€ de frais offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Placement éthique et responsable ; gestion pilotée à frais réduits

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,40%

voir l'offre >
Distribué par

Yomoni Vie

Jusqu'à 500€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Contrat innovant en gestion sous mandat investie à 100% en ETF, avec des performances élevées

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >

Étant donné que cet abattement s'applique aux plus-values et non au capital retiré, planifier des retraits échelonnés sur plusieurs années permet donc de bénéficier de cet avantage fiscal chaque année, en optimisant ainsi ses économies d'impôts.

La gestion astucieuse des plus-values

Pour maximiser ses avantages fiscaux, il faut étaler les retraits sur au moins deux années si les plafonds d'exonération annuels sont dépassés.

En plus des 4 600 euros (ou 9 200 pour un couple) d'abattement, les déblocages sur les contrats de plus de 8 ans peuvent être soumis à l'impôt sur le revenu, au prélèvement forfaitaire libératoire, ou à la flat tax pour les contrats supérieurs à 150 000 euros, avec des versements postérieurs à fin septembre 2027.

L'intérêt de cette stratégie réside dans la possibilité de faire disparaître légalement des comptes d'importantes plus-values en les retirant dans les limites des abattements annuels, et en permettant par là d'effectuer des réinvestissements judicieux.

A retenir