Dans le domaine de l’assurance vie, une détention de huit ans est synonyme d’avantages fiscaux significatifs. Les gains générés sont exonérés jusqu’à certaines limites, offrant ainsi des opportunités stratégiques pour alléger son imposition. Cet article explore les astuces permettant de maximiser les bénéfices des retraits planifiés de manière judicieuse, tout en se conformant aux réglementations en vigueur.

Assurance vie : des stratégies avisées pour optimiser les retraits

Fiscalité des gains et rachats partiels

La fiscalité des contrats d'assurance vie souscrits depuis plus de huit ans semble, de prime abord, aisée. Au-delà des limites annuelles de 4 600 euros (personnes seules) ou 9 200 euros (couples mariés ou pacsés), une imposition forfaitaire de 7,5 % ou 12,8 % s'applique. Toutefois, la simplicité de ce système exige une compréhension claire des gains.

Un rachat total ne pose guère de problèmes, la plus-value imposable étant la différence entre la valeur de rachat et les primes versées. En revanche,

Pour un rachat partiel, une formule spécifique doit être appliquée pour distinguer le remboursement du capital investi du gain réellement soumis à l'impôt.

OFFRES DU MOMENT
Avis
Caractéristiques
Distribué par

Assurance vie Meilleurtaux

Boost Fonds € à 4,60%*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4,6/5

Une gestion confiée à des professionnels de l'assurance vie, sans frais de mandat supplémentaires. *Objectifs sur le fonds €

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,00% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Liberté Vie

Jusqu'à 2000 € offerts*
Versement Initial 500€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Les conseils de Marc Fiorentino et de son comité d'investissement et l'accès au plus large choix de supports financiers (fonds en euros, immobilier, actions, ETF...) dans les meilleures conditions

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,30%

voir l'offre >
Distribué par

Placement Vie

Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Le contrat adapté aux épargnants prudents, accessible dès 100€

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Goodvie

Jusqu'à 1000€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Un contrat original, disponible uniquement en gestion pilotée. Aucuns frais de versement ni d'arbitrage.

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,35% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Fortuneo Vie

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée à 100 euros seulement, moins de 250 UC pour plus de simplicité

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Monabanq Vie Premium

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée très abordable, investissement possible en 100% fond euros, retrait en 72h max

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,3% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Assurance Vie Ramify

500€ de frais offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Placement éthique et responsable ; gestion pilotée à frais réduits

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,40%

voir l'offre >
Distribué par

Yomoni Vie

Jusqu'à 500€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Contrat innovant en gestion sous mandat investie à 100% en ETF, avec des performances élevées

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >

Des abattements pour éviter l'impôt

En répartissant judicieusement les rachats dans le temps, il est possible d'échapper en grande partie, voire totalement, à l'impôt sur les intérêts.

L'administration a établi une formule visant à déterminer quelle fraction des sommes retirées correspond à un remboursement du capital investi.

Par exemple, un souscripteur marié ayant versé une prime unique de 60 000 euros peut, huit ans plus tard, effectuer un rachat partiel de 24 000 euros sur un contrat dont la valeur de rachat totale s'élève à 80 000 euros. La part des sommes retirées, considérée comme un remboursement du capital investi, serait alors de 18 000 euros, laissant un reste de 6 000 euros. Dans ce cas, et étant donné que la souscription du contrat remonte à plus de huit ans, cette somme échapperait totalement à l'impôt, étant inférieure à l'abattement annuel applicable aux personnes mariées de 9 200 euros.

Rachats partiels en assurance vie : le critère du capital résiduel

En cas de rachats partiels successifs en assurance vie, le critère du « total des primes versées à la date du rachat partiel » se limite strictement aux primes non encore remboursées en capital lors de retraits antérieurs.

En pratique, si un souscripteur a versé 60 000 euros de primes et a effectué un premier rachat partiel de 18 000 euros, le montant des primes résiduelles serait de 42 000 euros.

OFFRES DU MOMENT
Avis
Caractéristiques
Distribué par

Assurance vie Meilleurtaux

Boost Fonds € à 4,60%*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4,6/5

Une gestion confiée à des professionnels de l'assurance vie, sans frais de mandat supplémentaires. *Objectifs sur le fonds €

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,00% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Liberté Vie

Jusqu'à 2000 € offerts*
Versement Initial 500€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Les conseils de Marc Fiorentino et de son comité d'investissement et l'accès au plus large choix de supports financiers (fonds en euros, immobilier, actions, ETF...) dans les meilleures conditions

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,30%

voir l'offre >
Distribué par

Placement Vie

Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Le contrat adapté aux épargnants prudents, accessible dès 100€

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Goodvie

Jusqu'à 1000€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Un contrat original, disponible uniquement en gestion pilotée. Aucuns frais de versement ni d'arbitrage.

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,35% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Fortuneo Vie

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée à 100 euros seulement, moins de 250 UC pour plus de simplicité

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Monabanq Vie Premium

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée très abordable, investissement possible en 100% fond euros, retrait en 72h max

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,3% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Assurance Vie Ramify

500€ de frais offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Placement éthique et responsable ; gestion pilotée à frais réduits

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,40%

voir l'offre >
Distribué par

Yomoni Vie

Jusqu'à 500€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Contrat innovant en gestion sous mandat investie à 100% en ETF, avec des performances élevées

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >

À supposer qu'après quelques années, la valeur de rachat atteigne 63 000 euros, et qu'un second rachat de 15 000 euros soit effectué. La fraction réputée correspondre à un remboursement du capital correspondrait alors de 10 000 euros, et celle assimilée à un gain devrait s'élever à 5 000 euros. Étant inférieur à l'abattement pour les couples mariés, ce gain échapperait à l'impôt.

Les prélèvements sociaux sur les plus-values

Les gains issus des contrats d'assurance vie, bien qu'échappant partiellement à l'impôt, sont systématiquement soumis à la CSG et à d'autres prélèvements sociaux, pour un taux global de 17,2 %. Les règles varient toutefois entre les contrats monosupports en euros et les contrats multisupports. Et les prélèvements sociaux, appliqués chaque année lors de l'inscription des intérêts au compte du souscripteur, se distinguent selon les compartiments.

  • Pour les contrats monosupports en euros, les gains sont soumis chaque année, tandis que les autres gains sont prélevés lors d'un rachat partiel, total ou au décès du souscripteur. En cas de rachat partiel, seule la part des produits retirés est prise en compte, avec la même formule de calcul que celle utilisée pour les gains imposables à l'impôt.
  • En cas de rachat partiel ou total du contrat ou lors du décès du souscripteur, si les prélèvements sociaux sur les intérêts du compartiment en euros sont plus élevés que ceux calculés sur l'ensemble des produits du contrat, l'excédent est restitué au souscripteur ou aux bénéficiaires. Ce remboursement concerne le montant total des prélèvements annuels, surtout en cas de moins-value globale sur le contrat, où la valeur de rachat est inférieure aux versements effectués depuis la souscription.

  • À retenir
    • Les gains retirés après huit ans de souscription à un contrat d'assurance vie sont exonérés jusqu'à des limites spécifiques, offrant ainsi des opportunités stratégiques pour réduire l'impact fiscal.
    • En planifiant judicieusement les retraits, il est possible d'optimiser les avantages fiscaux
    • Les abattements et les rachats partiels bien répartis permettent d'éviter l'impôt.