assurance emprunt

Voir le comparateur d'assurance emprunt

Contrat complémentaire à tous les types de crédits demandés, l'assurance emprunt est obligatoire chez de nombreuses sociétés d'assurance. Cette souscription est un élément fédérateur lorsque l'on veut mettre toutes les chances de son côté afin de bénéficier d'un crédit à la consommation ou immobilier.

Définition et généralités sur l'assurance emprunt

Comme son nom l'indique, l'assurance emprunt est une certification qui vient appuyer toute demande de crédit. Elle seconde les dossiers des demandeurs et assure aux institutions de prêt un remboursement effectif des fonds, même en cas de défaillance du client.
Cette assurance fait office de garantie pour les sociétés prêteuses et s'étend généralement sur toute la durée du crédit.


Des crédits à la consommation aux crédits immobiliers, les assureurs imposent l'assurance emprunt aux demandeurs afin de faire face aux éventuelles situations de perte d'emploi, d'invalidité de travail ou de décès.
Pour les périodes d'invalidité de travail ou d'incapacité entraînant une impossibilité de remboursement, le demandeur fera parvenir tout document justificatif se référant à son état de santé à l'assureur.
Pour les salariés, ce type d'assurance couvre également les cas de perte d'emploi. La lettre de licenciement ainsi que le contrat de travail sont à faire parvenir à l'établissement créditeur sous de brefs délais.

Dans le cas de l'assurance emprunt pour les risques de décès, le particulier communiquera son dossier médical ainsi que toute information relative à d'éventuels problèmes de santé. Les risques sont alors évalués par la société d'assurance, qui fixera par la suite le montant des cotisations à payer mensuellement.

Pourquoi contracter une assurance emprunt?

L'assurance emprunt est avant tout une garantie pour les établissements créditeurs. Elle sert de protection à ces sociétés en cas d'incapacité du demandeur de respecter ses versements mensuels.

Avantageuse aussi pour l'emprunteur, cette assurance lui servira de premier secours s'il se retrouve au chômage ou dans l'impossibilité d'assumer son travail. Cette précaution lui évitera notamment des poursuites judiciaires et des litiges.
Quel que soit le type de crédit demandé, il est important de souscrire à une assurance emprunt afin d'avoir toutes les chances de bénéficier du prêt. Si certaines sociétés de crédit laissent encore le libre-arbitre aux demandeurs, les plus grandes enseignes du genre comptent automatiquement cette assurance parmi les compléments de dossier.


Très complexe, la souscription fait généralement mention d'un délai de franchise d'une période déterminée, soit le temps que le particulier profite de ses indemnisations professionnelles et sociales.
Cette durée peut aller de 3 à 9 mois. Il est également important de noter que le bénéficiaire de l'assurance emprunt se doit de redresser très vite sa situation car le délai d'indemnisation offert par l'assureur est appliqué en période fixe avec des dates limites bien définies.

Autre point important à savoir, le salarié doit conserver son emploi au moins six mois après la signature du contrat d'assurance pour que celui-ci soit effectif. Les cas exceptionnels de décès et de suicide ne sont pas pris en charge par cette assurance en cas de mise en situation dangereuse volontaire du particulier. Ainsi, les invalidités suite à la pratique d'une activité à risque ne sont pas remboursés.

Mesure de sécurité pour les sociétés de crédit et les demandeurs, l'assurance emprunt permet d'éviter de nombreuses poursuites judiciaires suite à un non-remboursement de prêt. Si de nombreuses conditions sont imposées, l'assuré est avant tout certain de bénéficier d'une aide précieuse afin de supporter ses dettes.