L'épargne collective en entreprise

Un employeur peut, au sein de son entreprise, décider de mettre en place une épargne collective en faveur des salariés. Celle-ci, au-delà d'une fiscalité intéressante, peut-être un moyen de motiver et de fidéliser ses employés.

Comment fonctionne l'épargne collective ?

En quoi est-ce un levier de motivation pour ses salariés ?


Qu'est-ce que l'épargne collective ?

L'épargne collective mise en place par un employeur peut être un dispositif d'épargne salariale et/ou d'épargne retraite. Le salarié peut verser régulièrement jusqu'à 25 % de son salaire brut. L'employeur peut également de son côté abonder dans la limite de 300 % du versement et jusqu'à 16 % du plafond annuel de la Sécurité sociale dans le cas du PERCO.


Les différentes formes d'épargne salariale

Les dispositifs d'épargne salariale les plus répandus sont :

  • le Plan Epargne Entreprise (PEE): largement utilisé par les entreprises, c'est une solution d'épargne souple collective et facultative, pouvant être mise en place dans toute entreprise, quelle que soit sa taille.

  • le Plan Epargne Inter-entreprises : consiste en la création d'un PEE commun à plusieurs entreprises.


L'épargne retraite

La forme d'épargne retraite constituée au sein de l'entreprise est le Plan d'Epargne Retraite Collectif : complémentaire au PEE, il est exclusivement dédié à la retraite.

Les avantages de l'épargne collective : un levier de motivation

Les produits financiers comme le PEE ou le PERCO permettent d'épargner et de se constituer un capital à moyen et long terme.

Quels sont les avantages pour le salarié ?



  • Une prise en charge par l'employeur des frais de tenue de compte et des frais d'arbitrage ;

  • Une fiscalité avantageuse : les charges sociales sont exonérées d'impôt sur le revenu ;

  • Une exonération d'impôt sur le revenu sur l'intéressement perçu ;

  • Un capital à disposition sous certaines conditions ;

  • La constitution d'une épargne pour la retraite.

Tous ces avantages impliquent le salarié qui perçoit ces dispositifs comme la reconnaissance de son travail, permettant ainsi à l'employeur de le motiver et de le fidéliser.