Assurance vie : explication
un service de meilleurtaux.com

Assurance vie : explication

Explication assurance vie

Voir le comparateur d'assurance vie

L'assurance vie : qu'est-ce que c'est ? Même si l'assurance vie reste le placement privilégié des français, et que la plupart en ont souscrit une, il est parfois difficile pour le commun des mortels de comprendre exactement de quoi il s'agit. Vous trouverez ci-dessous toutes les explications pour bien appréhender ce placement « original », et qui propose tellement d'avantages qu'il est devenu rapidement le placement le plus souscrit par les français.

Explication assurance vie : à quoi ça sert ?

La souscription à une assurance vie permet au souscripteur de faire fructifier un capital grâce aux intérêts qu'il perçoit à long terme, de la même façon qu'un produit d'épargne. C'est donc bien un placement.
Mais ce placement bénéficie en plus, par rapport à d'autres placements, d'avantages fiscaux et de solutions de transmission, inexistantes sur d'autres placements.


Le contrat d'assurance vie est adapté à tous les contextes d'investissement. Il vous permet au choix :

  • de vous constituer un capital pour votre retraite
  • d'épargner en vue d'un projet tel qu'un achat immobilier, ou le financement des études de vos enfants,
  • de préparer la transmission d'un capital,
  • de vous constituer un patrimoine, en plaçant vos économies, un héritage, etc…

Il existe des centaines de contrats différents sur le marché, à vous de faire le bon choix, en fonction de votre projet.
Les différences porteront sur les taux d'intérêt, les différentes options de rachat, d'investissement, de souplesse du contrat, etc…

Explication assurance vie : la souscription

Le souscripteur doit établir, dès la souscription, une durée finale à son contrat. Il percevra la somme épargnée, en cas de vie, à cette date butoir. A vous donc de déterminer le terme de votre contrat, en sachant qu'une assurance vie devient véritablement avantageuse, d'un point de vue fiscal, à partir de la 8ème année. Tous les conseillers que vous rencontrerez vous parleront donc d'une durée minimum de placement de 8 ans.

Par ailleurs, ne vous sentez pas limité : cette date de fin pourra ensuite être décalée. La date de fin de votre contrat est, selon les contrats, reconductible chaque année, c'est ce que l'on appelle la prorogation.


Pour la plupart des contrats, le montant des versements est libre, mais il existe tout de même certains contrats où il est plafonné à minima. Les contrats les plus standards sont ouverts à tous.
Par contre, des contrats dits de luxe, nécessitent de placer énormément d'argent pour y accéder. Les avantages seront essentiellement des tonnes d'options supplémentaires, et des rémunérations du placement qui pourront atteindre des taux plus importants avec peut-être plus de sécurité.

Enfin, et c'est l'une des particularités très forte de l'assurance vie, en cas de décès du souscripteur, l'argent épargné sera versé au(x)bénéficiaire(s) que vous aurez au préalable désigné(s) lors de la souscription.
Sur un placement classique, il vous est impossible de désigner précisément à qui vous souhaitez que votre argent soit versé si vous décédez : celui-ci tombera directement dans votre héritage, et sera redistribué entre tous vos bénéficiaires légaux, que vous les appréciez ou pas.

Explication assurance vie : les différents contrats

Techniquement, il existe deux types d'assurance vie différentes :

  • Le contrat monosupport (ou contrat de fond en euros). Il s'agit d'un placement sans risque. Votre argent sera placé par l'assureur sur un « support » financier sécurisé. Autrement dit : votre argent ne sera pas utilisé pour acheter des actions, ou être joué en bourse.
    La contrepartie de cette sécurité, c'est que vous bénéficierez de taux de rémunération plus bas…mais certain, sans aucun risque de perte. Même si le taux de rendement des fonds en euros ne cesse de baisser ces dernières années, cela n'entame pas la popularité de ce placement.
  • Le contrat multisupport. Ce type d'assurance vie combine un fond euro (sécurisé comme décrit ci-dessus) et un fond dit en « unités de compte ». Derrière ce nom quelque peu barbare se cache en fait un terme plus connu de tous : la bourse.
    En d'autres termes, un contrat multisupport permet au souscripteur d'investir une partie de son capital d'assurance vie dans un placement sécurisé et une autre partie en actions ou produits financiers assimilés. Vous combinez ainsi la sécurité et la prise de risque : vous vous ouvrez donc aussi la possibilité de faire plus d'intérêts, mais aussi de faire moins d'intérêts qu'un placement 100% sécurisé, dans l'hypothèse où la bourse dégringole. Il s'agit donc d'un placement plus risqué, mais aussi potentiellement plus rémunérateur.
    L'assuré est, par exemple, libre de faire évoluer et de changer ses placements en unité de compte, c'est ce que l'on appelle l'arbitrage.


Enfin, pour tous les types de contrat, chaque année est ajoutée à votre capital, une somme de « participation aux bénéfices » qui varie en fonction de la somme capitalisée. De plus, chaque année, le contrat d'assurance vie bénéficie d'une revalorisation minimum. Ainsi, l'assuré est sûr de faire fructifier son capital avec un minimum de risques. De plus des options peuvent être prévues pour que les intérêts soient totalement acquis : c'est ce que l'on appelle l'effet « cliquet ».

Vous en savez désormais un peu plus sur l'assurance vie. Alors n'hésitez pas à vous rendre sur un comparateur d'assurance pour souscrire le contrat d'assurance vie en ligne le plus intéressant, ou pour vous aider à trouver le contrats qui semble le plus intéressant de prime abord, et ensuite prendre rendez-vous avec un conseiller pour être sûr que vous investirez bien dans un placement qui vous convient.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)