Qu'est-ce qu'une assurance décès ?

Une assurance décès est un produit purement assurantiel : dans ces contrats d'assurance, vous versez une prime de départ qui conditionnera un capital à verser au bénéficiaire de votre choix lorsque vous décédez afin de lui apporter une aide financière. Mais vous ne pourrez en aucun cas bénéficier de ce capital.

L'assurance décès permet de sécuriser, la plupart du temps, votre conjoint en le protégeant financièrement contre les conséquences financières de votre décès. Cela peut aussi permettre à vos enfants de faire des études. Aussi, le capital décès peut être versé :

  • sous forme de capital en une fois ;
  • sous forme de rente viagère ;
  • sous forme de rente éducation.

Autre point important avec l'assurance décès : le capital n'est pas toujours garanti.

Classement des meilleures offres d’assurance vie

Sélectionnez le contrat d’assurance vie répondant à votre besoin, et recevez une documentation gratuite et immédiate

Filtrer les frais :


Cashbee+ Climat
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 0,75%
Versement initial : 500€
Voir l'offre
Rendement 2021
Fonds Euros
Netissima
1,90%
Rendement 2021
UC
Cashbee+ Climat
10,64%
Jusqu'à 300€ offerts
Pour toute souscription d'un montant initial de 5 000€

Liberté Vie
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 2%
Versement initial : 500€
Demande de documentation
Rendement 2021
Fonds Euros
Nouvelle Génération Spirica
1,65%
Rendement 2021
UC
Amundi S&P 500 UCITS ETF - Eur C
38,36%

Cashbee+ Relance
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 0,75%
Versement initial : 500€
Voir l'offre
Rendement 2021
Fonds Euros
-
Rendement 2021
UC
Moneta Multi Caps
21,20%
Jusqu'à 300€ offerts
Pour toute souscription d'un montant initial de 5 000€

Vous souscrivez un contrat d'assurance décès auprès d'une compagnie d'assurances et déterminez le capital qui sera versé à votre décès. Le montant des primes est défini en fonction de votre âge au moment de la souscription pour prendre en compte le risque de décès prématuré et en fonction du montant du capital. Le montant de la cotisation dépend également du type d'assurance décès :

  • l'assurance temporaire décès est un contrat à fonds perdu. Un âge de fin est fixé au contrat. Si, à cet âge, le risque (votre décès) n‘est pas réalisé, le capital n'est jamais versé ;
  • l'assurance décès vie entière : cette fois, vos bénéficiaires désignés bénéficient d'un capital garanti ;
  • l'assurance décès classique : le capital est versé à la suite d'un décès accidentel ou dû à une maladie ;
  • l'assurance décès toutes causes permet le versement d'un capital pour d'autres raisons (le suicide, par exemple, même s'il fait l'objet d'une carence).

Qu'est-ce qu'une assurance-vie ?

Une assurance vie, au sens financier du terme, est assimilée à un produit de placement classique (type livret, plan d'épargne, etc.), mais qui bénéficie d'une clause bénéficiaire permettant alors de choisir votre « héritier » en cas de décès. Dans ce cas, vous pouvez transmettre un capital ou faire fructifier votre argent, et racheter votre capital partiellement ou totalement de votre vivant.

Pour alimenter votre contrat d'assurance vie, vous effectuez des paiements réguliers ou ponctuels. Le capital est garanti, il est constitué à la fois de votre épargne et des intérêts de celle-ci. Fonds en euro, unités de compte, vous pouvez varier les supports pour gagner en rentabilité et diversifier vos placements.

Assurance-vie et assurance décès : des objectifs différents

Il faut bien comprendre que les deux assurances sont différentes. Une assurance décès est un outil de prévoyance, alors que l'assurance-vie est un placement financier. Faisons un point sur les différences entre ces contrats.

  • L'assurance vie devient alors un produit d'épargne. La clause bénéficiaire de ce contrat peut servir à mettre à l'abri vos proches, mais ce n'est en aucun cas un véritable outil de prévoyance décès. Il s'agit davantage d'un produit de placement sur lequel déposer votre capital pour le faire fructifier.
  • Le but de l'assurance décès est de fournir un capital ou une rente à vos héritiers en cas de décès, et de les aider à subvenir à leurs besoins après cette lourde épreuve.
  • Le but de l'assurance vie est quant à lui de vous constituer une épargne, et accessoirement de permettre à des proches identifiés de récupérer directement cette épargne dans des conditions fiscales intéressantes si vous veniez à disparaître.
  • Le capital de l'assurance-vie est garanti. Toutefois, cela dépend des risques que vous prenez. Avec les unités de compte, un risque de perte en capital existe. Avec l'assurance décès, le capital n'est garanti que pour le contrat vie entière.
  • La fiscalité n'est pas la même. Au-delà des abattements prévus par la loi, un taux d'imposition vient réduire le montant du capital pour les deux assurances. Pour l'assurance-vie, il est possible de récupérer les fonds disponibles à tout moment. Toutefois, une imposition sur les plus-values est appliquée selon la durée de détention du contrat. Au-delà de 8 ans, la fiscalité est plus avantageuse.
  • Si les fonds de l'assurance-vie sont disponibles, ce n'est pas le cas de l'assurance décès.
  • La souscription d'une assurance décès nécessite de répondre à un questionnaire médical. Ce questionnaire de santé permet d'évaluer le risque de décès prématuré.

Quelle différence entre assurance décès et garantie obsèques ?

Il existe un autre contrat lié au décès de l'assuré : l'assurance obsèques. Celle-ci est encore différente. Cette fois, vous constituez un capital qui permet de financer uniquement l'organisation des obsèques. Le capital obsèques est versé directement à l'entreprise de pompes funèbres, il ne peut être versé aux bénéficiaires du défunt et être utilisé librement.

Peut-on souscrire plusieurs contrats en même temps ?

Oui, bien sûr, vous pouvez souscrire différents contrats pour préparer votre avenir et mieux protéger vos proches par le versement d'une rente ou d'un capital en cas de décès.

Tous ces contrats étant différents, ils sont complémentaires.

  • L'assurance vie vous permet de bénéficier d'un capital pour votre retraite, mais aussi de bénéficier d'avantages fiscaux en matière de droits de succession.
  • L'assurance décès est une assurance prévoyance qui permet de vous protéger en cas d'invalidité ou de perte totale et irréversible d'autonomie si vous avez choisi cette option, mais aussi de préserver le conjoint survivant par le versement d'un capital en cas de décès.
  • La prévoyance obsèques vient, elle aussi, protéger vos héritiers en prenant en charge les frais d'obsèques.

En clair, tous ces contrats d'assurance et de prévoyance vous permettent d'envisager l'avenir plus sereinement, qu'il s'agisse de votre propre avenir ou de protéger ses proches à la suite d'un décès.

Comparer pour trouver le contrat le mieux adapté à votre besoin

L'assurance-vie et l'assurance décès sont deux contrats vraiment différents, et il est évident que tout cela peut paraître très abstrait pour un néophyte. Vous pouvez vous faire aider par un expert de l'assurance. Un gestionnaire de patrimoine, par exemple, saura vous fournir les informations nécessaires et utiles à la souscription d'un contrat d'assurance-vie selon votre profil et vos objectifs.

Si vous souhaitez visualiser toutes les offres disponibles, utilisez un comparateur d'assurances. Celui-ci vous permettra de repérer les meilleurs contrats pour votre situation, aux tarifs les plus intéressants. Vous n'aurez ensuite plus qu'à demander la validation d'un agent général d'assurances ou d'un conseiller patrimonial au moment de la souscription.