Montant Assurance Vie ▷ Les différentes situations - Lecomparateurassurance.com
un service de meilleurtaux.com

Montant assurance vie : les différentes situations

montant assurance vie

Avoir une assurance vie, c'est faire fructifier son argent à partir d'un capital de base. Vous avez des questions concernant le capital minimum à engager dans cet investissement financier ou le montant maximum autorisé ? Ou vous souhaitez simplement comprendre comment évaluer votre capital total ? Cet article est pour vous. 

Montant assurance vie : minimum demandé ?

Quelque soit la nature de votre contrat, qu'il s'agisse d'un contrat de fonds en euros ou d'un contrat multisupport, vous avez des devoirs financiers envers votre organisme d'assurance, qu'il s'agisse d'une compagnie, d'une banque ou d'un organisme mutualiste.

Ces devoirs vous ont indiqués lors de votre souscription, qu'il s'agisse des montants exigés ou de la fréquence d'alimentation de votre contrat.
C'est ainsi que coexistent des polices d'assurance vie à prime unique, des contrats à versements réguliers, qui peuvent être libres ou programmés, parfois viagers.
En effet, si vous choisissez un contrat à versement libre, selon la compagnie d'assurance avec laquelle vous choisissez d'établir un partenariat, il peut y avoir un montant minimum à verser : entre 1500€ pour une entrée en assurance vie et une prime minimum de 50 euros par mois par exemple.



Encore une fois, il n'y a pas de règle en la matière : rien n'est imposé par le Code des Assurances. Chaque compagnie n'a de limite que son imagination.
Le tout est de permettre au souscripteur de souscrire un produit qui correspond à ses revenus, à sa capacité financière actuelle et future, en fonction de son schéma d'investissement.

Si vous choisissez un contrat à versement unique, il y a un montant minimum à verser pour investir votre capital. En général, ce minimum variera selon l'organisme souscripteur entre 1 000 et 1 500 euros. Mais des contrats multisupports haut de gamme réservés aux investisseurs fortunés peuvent prévoir des tickets d'entrée bien plus importants.
Pour éviter d'être frustré si vous ne pouvez pas accéder à un contrat qui semble être réservés aux revenus plus importants, sachez que ces contrats sont en général des contrats sophistiqués et bourrés d'option dont il y a fort à parier que de toute façon ils n'auraient pu convenir à vos contraintes financières (disponibilité de l'épargne, montant des frais prélevés, horizon de placement, etc…)
 

Montant assurance vie : maximum autorisé ?


Dans les faits, il n'existe de la même manière aucune loi pour limiter le plafond d'une police d'assurance vie. La question est légitime : certains placements favorisés par l'Etat, le plus connu étant le Livret A par exemple, sont associés à des plafonds, mais pas l'assurance vie.
Pourtant, certains contrats limitent ce placement à un certain montant. Cela est à voir avec le professionnel auquel vous faites appel pour souscrire votre contrat.
Il vous informera des modalités en vigueur le concernant pour ce produit financier.
Notez que toutefois, évidemment, selon la première règle chère à la finance, au plus vous épargnez sur le même instrument financier, au plus vous risquez de perdre le capital investi en cas de trouble du marché financier et de contre-performance de ce véhicule financier. Pour vous prémunir de tout risque, il est alors conseillé d'opter pour un contrat avec Taux Minimum Garanti (TMG) ou de très bien sélectionner votre placement, en tenant compte des performances passées, et de leur robustesse dans le temps.
La meilleure des solutions reste évidemment de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier, afin de diversifier votre risque financier au maximal.


Montant assurance vie : connaître son encours


Enfin, sachez que si vous souhaitez connaître votre encours (capital + intérêts), il vous suffit de vous rapprocher de votre assureur de manière informelle, qui pourra vous dresser un état des lieux précis de votre situation actuelle.
Si vous avez investi dans un fonds en euros, cela sera très facile pour lui de vous informer.
Si vous avez opté pour un multisupport, avec donc des parts d'OPCVM par exemple, ou des actions en direct, la compagnie vous indiquera alors votre plus-value latente…voire votre moins-value latente.

Il est important de vous entourer de personnes compétentes au moment de souscrire une assurance vie, ce qui vous permettra également de pouvoir suivre avec précision l'évolution de votre épargne. Des experts en assurances, des courtiers ou encore des gestionnaires en patrimoine (CGPI) peuvent vous aider à comprendre ce milieu, quelque peu complexe si l'on n'a pas l'âme d'un économiste. De plus, vous pouvez facilement trouver des informations précises sur internet, notamment sur des sites de comparaison en assurances, qui vous diront le capital minimum et/ou maximum à investir selon le contrat choisi, et d'autres critères capitaux.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)