assurance scooters à trois roues

Voir le comparateur d'assurance pour scooter

Créé en 2008, le scooter à trois roues a su s'imposer auprès des amateurs de scooteurs. Ses trois roues font qu'il n'est pas classé dans la catégorie des deux roues...mais dans celle des tricycles à moteur. Plus stable que le deux-roues, le scooter trois-roues a trouvé son public. Faisons un tour d'horizon pour découvrir ce qu'est ce scooter, pourquoi il séduit tant et, surtout, comment trouver une assurance scooter 3 roues protectrice et pas chère. Comme tous véhicules, il est essentiel de l'assurer pour pouvoir rouler librement.

Trike et scooter 3 roues : quelles différences ?

Trike est le mot anglais, alliance des mots «tricycle » et « bike ». Ce « trois roues » est homologué depuis 1999 en France.


Ce terme désigne donc un véhicule à trois roues mais contrairement au scooter à 3 roues, les deux roues ne sont pas situées à l'avant mais à l'arrière. Enfin, en termes d'usage, le trike est davantage utilisé pour les déplacements du weekend.

Quel permis pour un scooter 3 roues ?

Avant toute chose, faisons un point sur le permis nécessaire pour piloter un 3 roues.

Si votre trois-roues n'excède pas 15 kW ou 20 CV, vous pouvez le conduire avec les permis A1, A2, A3, A, B et B1. Notez toutefois que les personnes titulaires uniquement d'un permis B obtenu après le 19 janvier 2013 doivent passer une formation de 7 heures, avoir au moins 21 ans et 2 ans de permis.

Si votre trois-roues est plus puissant, vous devez avoir 21 ans si votre permis A ou B a été obtenu après le 19 janvier 2013.

Scooters à 3 roues : pour qui ?

L'écartement entre les deux roues avant, supérieur à 460 mm et la puissance du moteur (entre 250 et 400 cm3) font que ce scooter peut et doit être conduit par un titulaire du permis B.

Vu le prix plutôt élevé de ce type de véhicule, les personnes conduisant ce trois roues sont des actifs d'une trentaine d'année ou des pères de famille urbains. Expérimentés et prudents, ils représentent peu de danger.


Mais, paradoxalement, l'emploi qui en est fait, à savoir le trajet quotidien domicile-lieu de travail, est jugé à risque. Habitué à faire ce parcours tous les jours, les conducteurs sont moins vigilants. La Mutuelle des motards indique que sur les 25 sinistres, en responsabilité civile, enregistrés en 2009, 16 concernent les scooters à 3 roues. C'est pourquoi il est essentiel de bien assurer son scooter.

Quel scooter 3 roues choisir ?

Il existe différents scooters 3 roues proposés par diverses marques. Parmi les plus vendus, citons le Piaggo MP3 500 cm3, le Peugeot Metropolis 400 cm3 et le Piaggio Yourban 300 cm3. Vous avez envie de revenir aux fondamentaux et d'acheter un scooter 3 roues authentique ? Optez pour le Harley Davidson Tri Glide Ultra Classic.

Ensuite, le choix se fera sur la motorisation. On retrouve ainsi des scooters électriques, parfaits pour une conduite en ville.

Les avantages du scooter trois-roues

Le premier avantage du scooter 3 roues saute aux yeux : la stabilité. Contrairement à un deux-roues, il est plus stable en conduisant, mais aussi plus pratique à l'arrêt. Plus besoin de poser le pied, sa troisième roue est là pour empêcher toute chute. De plus, équipé d'un système roll block, le scooter 3 roues n'a pas besoin de béquille lorsqu'il est stationné. Autre avantage : il est doté d'une selle large qui offre tout le confort souhaité.


Si le confort est à l'honneur avec le scooter 3 roues, la sécurité l'est aussi. Ainsi, il propose un système de freinage plus performant, la distance de freinage est diminuée de 20 % par rapport à un 2 roues.

Plus lourd, il offre une meilleure adhérence pour une conduite plus sécurisée, quel que soit l'état de la route.

Les inconvénients de ce scooter

Naturellement, le scooter trois-roues présente également des inconvénients. Si son poids offre une meilleure adhérence, il engendre également une moins bonne maniabilité que le deux-roues. Ce poids a également un impact sur la consommation, celle-ci sera plus importante.

Le gabarit du scooter 3 roues est également un inconvénient en soi. De fait, si vous roulez en ville, dans les bouchons, et que vous souhaitez vous faufiler, vous disposerez de moins d'espace pour manœuvrer.

Plus puissant et plus confortable qu'un deux-roues, ce scooter présente un autre risque : l'excès de vitesse. Il est plus que conseillé d'être vigilant si vous ne souhaitez pas devenir un danger pour vous et pour les autres, mais aussi pour éviter de payer régulièrement des amendes.

Enfin, le scooter 3 roues est plus cher que le 2 roues. Un scooter 125 cc d'entrée de gamme peut coûter aux alentours de 4 000 €, le prix évoluera ensuite en fonction des marques, de la puissance et des options. Le Yourban est à 6 000 € tandis que notre fameux scooter Harley coûte la modique somme de 36 000 €.


Scooters à 3 roues : quelle assurance ?

Pour bien assurer votre véhicule à trois roues, il vous suffit de souscrire à une assurance scooter. La seule garantie obligatoire étant la garantie « responsabilité civile ». En cas d'accident, seules les victimes seront indemnisées.

Enfin, certes le scooter à 3 roues est plus maniable qu'une moto, mais vous restez tout de même au volant d'un scooter : vous êtes donc moins protégé que dans une voiture en cas d'accident. C'est pourquoi la garantie « conducteur » est un élément à ne pas négliger dans votre contrat d'assurance.

Nous vous invitons, avant de signer votre contrat, à ;bien lire les conditions générales. En effet, des franchises peuvent être appliquées pour votre assurance scooter 3 roues.

La catégorie qui vous concerne dans les comparateurs, même s'il y a 3 roues, sera en général appelée :

  • catégorie moto
  • catégorie moto-2 roues
  • ou enfin catégorie moto-2roues-scooter.

Comme tout véhicule à moteur qui circule sur les routes, vous devez assurer votre scooter 3 roues. À l'image d'une voiture, le scooter trois-roues sera assuré selon différents paramètres, à savoir :

  • le type de stationnement ;
  • la valeur du scooter ;
  • votre profil de conducteur ;
  • la nature des garanties.

Revenons sur la nature des garanties. C'est un point essentiel au moment du choix de votre assurance scooter 3 roues. Vous allez devoir choisir entre une assurance tous risques et une assurance au tiers, voire une assurance tiers plus ou tiers complémentaire, le nom varie selon les compagnies d'assurance.


Ce choix va être déterminé par les caractéristiques de votre scooter trois-roues. En effet, de manière générale, il est conseillé d'assurer un scooter récent et de valeur en tous risques et de privilégier l'assurance au tiers pour un scooter ancien.

L'assurance au tiers ne couvre, en cas d'accident responsable, que les dommages causés à un tiers. Aucune indemnisation ne vous est proposée par votre assureur pour les dommages à votre scooter. Or, si votre scooter a une valeur élevée, vous devrez prendre en charge les réparations, voire le remplacement de votre trois-roues, le coût sera important.

L'assurance tous risques est une assurance plus complète qui vous permet d'être indemnisé, quel que soit le responsable de l'accident. Mais ce n'est pas tout. En cas de vol, d'incendie, de catastrophe naturelle, etc., seule l'assurance tous risques scooter 3 roues vous permettra d'être indemnisé.

Comment trouver une assurance scooter 3 roues pas chère ?

C'est simple, il suffit de comparer les offres. Les compagnies d'assurance définissent librement leurs tarifs selon le risque estimé, cela engendre une variation importante des prix.

Le comparateur d'assurance scooter trois-roues est un outil parfait pour trouver le meilleur rapport qualité/prix. Remplissez le questionnaire afin de déterminer vos besoins, les caractéristiques de votre scooter et votre profil, vous recevrez ensuite différents devis. À vous de prendre le temps de les comparer pour vous assurer de trouver une garantie adaptée à votre budget et capable de couvrir correctement votre scooter. L'objectif n'est pas nécessairement d'aller au moins cher, mais surtout d'être certain d'être indemnisé à la hauteur de vos attentes.