Qu'est-ce qu'un hoverboard ?

L'hoverboard est initialement un skateboard sans roue qui se déplace, grâce à un effet de propulsion, au-dessus du sol. Si vous avez vu le film Retour vers le futur, vous savez de quoi nous parlons. Il se pilote grâce aux mouvements du corps. Plusieurs expérimentations ont été menées avant que l'ArcaBoard soit commercialisée en 2016. Elle permettait de voler à 50 cm du sol à une vitesse de 20 km/h. Toutefois, aujourd'hui, l'hoverboard que l'on retrouve dans le commerce se déplace au sol. Il s'agit d'un gyropode qui n'est pas doté de guidon.

Quelle obligation d'assurance pour un hoverboard ?

L'hoverboard étant un engin motorisé, il est soumis à une obligation d'assurance. Tout comme les automobilistes, les conducteurs d'un hoverboard doivent être assurés a minima au titre de la garantie responsabilité civile. Cela permet de couvrir les dommages corporels ou matériels engendrés lors d'un sinistre responsable. En étant assuré, c'est votre compagnie d'assurances qui indemnise le tiers, qu'il s'agisse d'un piéton, d'une voiture, d'un scooter, d'un vélo, etc.

ASSUREZ VOTRE ENGIN DE DÉPLACEMENT PERSONNEL !

Trottinette électrique, hoverboard, e-scooter, gyropode : choisissez la formule adaptée à vos besoins.

3,33 € /mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
Suite à un accident : jusqu'à 13 500€ par dossier
A partir de 3,58€/mois Voir l'offreDommage
En option
Vol
En option
Individuelle Accident
En option
Défense pénale et recours
Suite à accident : Jusqu’à 3 000€ par dossier
A partir de 7€/mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
Suite à un accident : jusqu'à 13 500€ par dossier
A partir de 9.99€/mois Voir l'offreDommage
Vol
Individuelle Accident
Défense pénale et recours
-
60€ d'avantages pour toute souscription*
*Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire

L'obligation d'assurance s'applique que vous soyez propriétaire de votre hoverboard ou que vous ayez fait le choix de la location de ce NVEI. Aussi, avant de signer un contrat de location, assurez-vous que la souscription d'une assurance est incluse. Dans le cas contraire, ou si vous jugez que les garanties sont trop faibles, n'hésitez pas à assurer vous-même cet engin de déplacement personnel.

Défaut d'assurance d'hoverboard : les risques

C'est l'article L. 324-2 du Code de la route qui prévoit les sanctions en cas de défaut d'assurance de votre hoverboard : « le fait, y compris par négligence, de mettre ou de maintenir en circulation un véhicule terrestre à moteur ainsi que ses remorques ou semi-remorques sans être couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile conformément aux dispositions de l'article L. 211-1 du Code des assurances est puni de 3 750 € d'amende ». D'autre part, l'article stipule que : « dans les conditions prévues aux articles 495-17 et suivants du code de procédure pénale, l'action publique peut être éteinte par le versement d'une amende forfaitaire d'un montant de 500 €. Le montant de l'amende forfaitaire minorée est de 400 € et le montant de l'amende forfaitaire majorée de 1 000 € ».

Mais ce n'est pas tout. En cas de défaut d'assurance, si vous engendrez des dommages matériels et corporels chez un piéton par exemple, ce dernier pourra se tourner contre le fonds de garantie des assurances obligatoires. Le FGAO indemnise alors la victime du sinistre. Ensuite, il se retourne contre vous pour récupérer les sommes versées majorées de 10 %. Mieux vaut donc opter pour la souscription d'une assurance.

Les règles pour rouler en hoverboard

L'hoverboard, en tant que NVEI comme les trottinettes électriques, est un véhicule terrestre à moteur selon le Code de la route. De ce fait, il existe des règles de circulation spécifique pour ces engins :

  • interdiction de rouler sur les trottoirs (sauf avis contraire du maire) ;
  • obligation de rouler sur les pistes cyclables en agglomération s'il y en a ;
  • à défaut, circulation possible sur les routes où la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h ;
  • le port du casque et d'un vêtement réfléchissant est obligatoire.

Si vous ne respectez pas les règles, des sanctions peuvent être appliquées :

  • 35 € pour non-respect des règles de circulation ;
  • 135 € si vous roulez sur un trottoir sans autorisation ;
  • 1 500 € si vous dépassez la vitesse de 25 km/h.

Comment assurer un hoverboard ?

Contrairement au vélo ou à la trottinette classique, l'hoverboard ne peut être assuré par l'assurance responsabilité civile de votre contrat d'assurance habitation. Vous devez souscrire une assurance spécifique auprès d'une compagnie d'assurances. C'est très simple, le contrat d'assurance peut être souscrit auprès d'une compagnie dont vous êtes déjà client ou auprès de tout autre assureur. La plupart des compagnies d'assurances s'adaptent à la nouvelle mobilité et proposent à ce titre des contrats adaptés à vos besoins spécifiques. La souscription, selon l'assureur, peut se faire en ligne, par téléphone ou en agence.

Comparer pour payer moins cher son assurance hoverboard ?

Le comparateur d'assurances permet de trouver le meilleur rapport qualité/prix. C'est très simple. Il vous suffit de remplir un formulaire pour recevoir des devis. Faites un comparatif des offres de chacun de nos partenaires afin de déterminer celui qui offre les meilleures garanties tout en respectant votre budget. Il est possible de trouver des offres à moins de 5 € avec des garanties de base. Vous pouvez aussi trouver des assurances plus chères qui incluent des garanties complémentaires telles que :

  • recours en cas d'accident ;
  • défense pénale ;
  • garantie conducteur ;
  • garantie casque et gants ;
  • garantie vol.

Prenez le temps de comparer pour trouver les meilleures garanties pour circuler plus sereinement avec votre hoverboard et être à même d'indemniser un tiers en cas d'accident corporel ou matériel.