assurance auto entrepreneur

Les auto entrepreneurs sont tenus de souscrire une assurance, au même titre que les actifs appartenant à d'autres catégories professionnelles. L'assurance auto entrepreneur présente quelques spécificités, sur lesquelles il convient de faire le point.

L'assurance auto entrepreneur : différentes formules

L'assurance auto entrepreneur se distingue par quelques traits particuliers. Pour commencer, il faut savoir qu'en terme de couverture sociale, l'auto entrepreneur bénéficie des mêmes droits que pour les assurances professionnels indépendants. La condition étant, pour ce chapitre précis, qu'il exerce principalement sous ce titre. Autrement, les actifs regroupés sous ce statut sont appelés à souscrire à des couvertures supplémentaires, qui leur servent de garantie dans des circonstances diverses.


L'assurance auto entrepreneur inclut en premier lieu une couverture relative à la responsabilité civile, désignée sous le sigle ARCP. La preuve de la possession de cette police d'assurance est indispensable, lorsque les auto entrepreneurs souhaitent répondre à des appels d'offres.
Cette première formule d'assurance couvre les risques liés à l'exercice de la profession et qui désavantagent un tiers.
À noter que la source du tort causé à autrui peut être l'auto entrepreneur lui-même ou une des personnes travaillant pour lui. De même, il peut provenir des matériels utilisés dans l'exécution du travail et correspond autant à des dommages physiques que corporels. Les risques couverts rassemblent tout ce qui est détérioration causée par les eaux ou le feu, dommages corporels sur un fournisseur, un client ou un anonyme.

À l'ère de l'informatique, cette assurance auto entrepreneur relative à la responsabilité civile s'applique également en cas de pertes de données numériques.
De plus, l'auto entrepreneur peut souscrire à une assurance recours défense. Celle-ci garantit la couverture de la société si jamais elle était remise en cause. Elle permet au gérant de bénéficier d'une protection juridique. Les frais engagés pour la défense seront d'ailleurs remboursés.

Par ailleurs, l'assurance multirisque saura efficacement protéger l'auto entrepreneur contre toute une catégorie de risques, en plus de ceux couverts par les deux premières formules.
En plus des garanties de base, correspondant aux risques couverts par la première formule, cette dernière offre des couvertures optionnelles. Celles-ci concernent généralement les dégâts portés sur les matériels de travail.


L'assurance auto entrepreneur de prévoyance

Dans les formes d'assurance citées plus haut, l'auto entrepreneur va surtout être couvert par rapport à sa société et son occupation.
En parallèle, il existe une assurance auto entrepreneur qui va permettre à ce dernier de couvrir directement sa personne. Celle-ci donnera à la personne concernée la tranquillité d'esprit, si des aléas devaient le contraindre à l'arrêt de travail. Le remboursement de cette assurance auto entrepreneur couvrant les incapacités temporaires se fait sous forme d'indemnités journalières.

Il faut toutefois savoir que les risques couverts par cette police sont exclusifs. Un assez grand nombre d'éventualités sont exclues des clauses de cette forme d'assurance auto entrepreneur. À titre d'exemple, l'assurance de prévoyance ne couvre pas un accident dû au fait d'un assuré sous l'emprise de l'alcool. N'est pas non plus remboursé les frais de traitement lors de lésions acquises durant une activité extra-professionnelle.

L'assurance auto entrepreneur prend diverses formes. Les unes s'adressent directement à la personne de l'auto entrepreneur, les autres protègent ce dernier des aléas liés à l'exercice de sa fonction.