Assurance Scolaire ▷ Comment la choisir ? - Comparaison des Contrats Scolaires
un service de meilleurtaux.com

Rentrée des classes : comment choisir l'assurance scolaire de votre enfant ?

Nombreux sont les établissements qui exigent de la part des parents une assurance scolaire pour leurs enfants. On entend parfois dire que la responsabilité civile habitation suffit, quand d'autres parlent de l’importance de l’assurance extra-scolaire… Décryptage.

Comment choisir l'assurance scolaire de votre enfant ?

Collège, lycée, école primaire ? Quelle assurance est véritablement obligatoire ? Dans quels cas ? Que couvre finalement l'assurance scolaire, combien coûte-t-elle et où la souscrire ? Nous répondons à toutes ces questions.

Qu'est-ce qu'une assurance scolaire ?

Il s'agit tout simplement d'une assurance spécialisée couvrant votre enfant durant toute sa scolarité en cas d'accidents et de dommages corporels ou matériels. Une seule assurance suffit par enfant (en cas de parents divorcés, par exemple, seul un parent devra la souscrire) et couvre ce dernier pendant toute l'année scolaire.

À partir de quel âge l'assurance scolaire est-elle conseillée ?

Dès l'entrée en maternelle, c'est-à-dire entre les deux et trois ans de l'enfant.


Jusqu'à quel âge ?

L'assurance scolaire peut être conservée jusqu'à l'université, même si les parents ne la souscrivent souvent que jusqu'au lycée. Il y a cependant généralement un âge butoir, 24 ans par exemple, qui varie selon les assureurs.

Est-elle obligatoire ?

Non. L'assurance scolaire n'est pas obligatoire, quoi que vous dise le directeur de l'école de votre enfant ou son professeur principal, et quel que soit le nombre de rappels vous enjoignant à en souscrire une. La réponse sera toujours la même, comme le martèle régulièrement le gouvernement dans ses réponses ministérielles : « l'admission d'un enfant dans une école ou un établissement, tout comme sa participation aux activités scolaires obligatoires, ne peut être subordonnée à la présentation d'une attestation d'assurance » peut-on lire dans la circulaire du 25 août 2006.

L'école peut-elle refuser mon enfant s'il ne possède pas cette assurance ?

Non, encore une fois. Le règlement intérieur de l'école ne peut rendre l'assurance scolaire obligatoire. Si les établissements insistent c'est parce qu'eux-mêmes souhaitent avoir la certitude que l'enfant est protégé. Puisqu'ils ne peuvent, en revanche, pas vous demander si vous possédez bien une assurance habitation et une responsabilité civile couvrant votre enfant, ils demandent une assurance scolaire.

Cas spécifiques où l'assurance scolaire est obligatoire : activités périscolaires et extra-scolaires

Paradoxalement, il existe toutefois beaucoup de cas de figure où l'assurance scolaire est obligatoire, ce qui fait qu'il est en réalité difficile de s'en passer. En effet, l'assurance scolaire n'est pas indispensable dans le cas des activités obligatoires : séance de sport à la piscine… les activités sont considérées comme obligatoires à partir du moment où elles se déroulent pendant les heures de cours. Mais l'assurance scolaire est obligatoire si votre enfant participe à des activités facultatives.


Ces dernières se déroulent en dehors des heures de classe, le midi, en soirée, le mercredi après-midi… Sont donc comptés parmi les activités périscolaires et extra-scolaires le transport, les études surveillées, la cantine, les activités culturelles ou sportives (excursion, classe de neige, visite au musée…) Si votre enfant n'est pas assuré sa participation peut cette fois être refusée.

En effet, la circulaire du 25 août 2006 poursuit ainsi : « L'assurance est en revanche obligatoire pour les activités facultatives auxquelles participent les enfants, comme certaines sorties scolaires, pour couvrir à la fois les dommages dont l'enfant serait l'auteur (assurance de responsabilité civile) ainsi que ceux qu'il pourrait subir (assurance individuelle - accidents corporels). »

Que couvre l'assurance scolaire ?

La couverture de l'assurance scolaire peut varier en fonction de l'assureur et du niveau de protection souscrit. Généralement, trois niveaux sont disponibles, protégeant l'enfant pendant une certaine période de la journée ou de l'année :

  • Niveau 1 : Protection uniquement pendant les trajets et les activités scolaires
  • Niveau 2 : Protection 24h/24 et 365 jours / an, y compris pendant les vacances, les colonies, les loisirs… (sauf exclusion comme les sports extrêmes.)
  • Niveau 3 : Protection 24h/24 et 365 jours / an avec des plafonds de couverture et de prise en charge supérieurs


Enfin, une assurance scolaire propose généralement plusieurs garanties qui peuvent sensiblement varier selon les contrats.

Garanties obligatoires dans tout contrat d'assurance scolaire

  • Responsabilité civile (dommages que l'enfant pourrait causer)
  • Accidents corporels (dommages que l'enfant pourrait subir, aussi appelée garantie individuelle accident. Sont compris la prise en charge des frais de santé, de recherche et de rapatriement, d'obsèques ou encore l'indemnisation des vols.)

Garanties facultatives

  • Dommages aux biens (dommages aux possessions de l'enfant : cartable, vélo, vêtements, instruments de musique…)
  • Assistance : garde malade en cas d'interruption de scolarité, conduite à l'école, école à domicile
  • Protection juridique
  • Soutien psychologique en cas d'agression et/ou de racket

Initialement, l'assurance scolaire ne couvrait les enfants que durant les activités scolaires et le trajet, et l'assurance extra-scolaire pendant toute l'année. Les assureurs ne font aujourd'hui sémantiquement plus la différence entre les deux et proposent une offre d'assurance scolaire avec plusieurs niveaux de garanties.

Où et quand souscrire ?

Auprès de l'établissement

La plupart du temps, les établissements scolaires proposent des contrats via les associations de parents d'élèves. Ces derniers signent en effet des partenariats avec des assureurs : La FCE (Fédération des conseils de parents d'élèves) travaille par exemple avec la MAE, et la PEEP (Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public) a réalisé un partenariat avec la MMA.


Vous êtes libre de choisir cette offre par souci de facilité, mais gardez à l'esprit que cela ne veut pas dire qu'il s'agit du meilleur contrat existant ou du moins cher. Les associations ont simplement signé un partenariat de manière arbitraire, vous pouvez tout à fait vous diriger vers un autre assureur si vous le souhaitez.

Directement auprès d'un assureur

Si vous n'êtes pas satisfait par l'offre des associations de parents d'élèves vous pouvez aller directement voir les différents assureurs : ils sont très nombreux à proposer une assurance scolaire, vous n'aurez donc que l'embarras du choix. Il est possible de vous tourner vers un comparateur d'assurance afin de faciliter vos recherches.

Auprès de votre assureur habitation

Il peut arriver que votre assurance habitation intègre, sans surcoût, une assurance scolaire (nous ne parlons pas de la responsabilité civile, mais bien d'une garantie indépendante avec remise d'une attestation d'assurance scolaire.) Cependant, il arrive souvent que cette garantie ne comprenne que la responsabilité civile et ne couvre pas les accidents corporels de l'enfant, ce qui n'est pas suffisant lors des activités extra-scolaires.

Si vous souhaitez vous contenter de la garantie assurance scolaire de votre assurance habitation, prenez donc bien garde aux options qu'elle propose. Dans certains cas la RC associée à une bonne mutuelle peut toutefois suffire. 

Combien coûte l'assurance scolaire ?

Entre 10 et 40 € par an, en fonction du niveau de garanties souscrites uniquement. Le niveau d'études n'a pas d'impact sur les tarifs.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)