▷ Comment assurer son instrument de musique ? - Lecomparateurassurance.com
un service de meilleurtaux.com

Comment assurer son instrument de musique ?

Pour le musicien l'instrument est unique, c’est un compagnon irremplaçable et un objet de valeur dont il faut prendre soin. Mais entre les concerts, les répétitions et les déplacements les risques sont bien présents, d’où l’utilité de souscrire une assurance instruments de musique.

Quelle assurance pour son instrument de musique ?

Violon, piano, guitare électrique ou classique, table de mixage… les passionnés, amateurs comme professionnels, le savent, un instrument de musique et ses accessoires coûtent très cher.

À plus forte raison, les conservatoires ou les magasins de musique demandent généralement une attestation d'assurance pour accepter de louer un instrument, une pratique qui coûte moins cher à l'apprenti musicien que de l'acheter.

Les assurances sont ainsi destinées aussi bien aux musiciens professionnels qu'aux amateurs, aux collectionneurs, aux luthiers ou encore aux écoles de musique.

Ce type d'assurance peut couvrir tous les instruments : à vent, à cordes, les percussions ainsi que les instruments électriques et le matériel de sonorisation comme la table de mixage ou une sono. Biniou, cornemuse, accordéon, harmonica et tous autres instruments moins communs sont aussi compris : ils doivent simplement avoir été fabriqués par un professionnel.


L'assurance habitation peut couvrir votre instrument de musique

Il n'est pas forcément nécessaire de souscrire une assurance spécifique afin de couvrir votre instrument de musique, vous pouvez vous contenter de votre assurance habitation. En effet selon l'assureur et le type de contrat votre piano, votre flûte ou votre batterie peuvent être considérés comme un équipement de loisir ou un objet de valeur. Cette catégorisation dépend à la fois des termes du contrat et de la valeur de l'instrument en question : pour en savoir plus sur l'assurance d'objets de valeur consultez notre guide dédié.

Ainsi, l'instrument de musique est inscrit dans le capital immobilier de la multirisque habitation.

L'instrument est donc couvert par votre assurance habitation contre les incendies, les dégâts des eaux, le vol, le vandalisme… au même titre que tous les autres objets et mobiliers présents, tant qu'il se trouve dans la maison. En effet, l'assurance habitation ne couvre cependant pas les éventuels dommages qui surviendront à l'extérieur, et ne couvrira pas non plus le bris accidentel par exemple.

Il se peut toutefois que cette couverture nécessite une garantie particulière instruments de musique à souscrire lors de la signature du contrat, ou la constitution d'un avenant. Pour savoir si votre assurance habitation couvre votre instrument, et si celui-ci est considéré comme un mobilier classique ou comme un objet de valeur, relisez votre contrat ou contactez votre assureur.


Il est toutefois possible que l'assurance habitation couvre votre ou vos instruments de musique ainsi que son matériel associé (ampli, table de mixage…) pendant un trajet régulier comme, par exemple, celui entre votre domicile et le conservatoire.

La garantie « effets personnels » auto

En cas de vol avec effraction de votre instrument dans votre voiture il est possible que votre garantie « effets personnels » puisse couvrir le sinistre. Cependant, pour en être sûr, reportez-vous à votre contrat, car tous les objets contenus dans l'habitacle ne sont pas forcément couverts.

Assurance spécifique instruments de musique

Si l'assurance habitation peut éventuellement suffire à un amateur qui s'entraîne essentiellement chez lui, un professionnel devra presque impérativement se tourner vers un contrat spécifique qui permettra de couvrir l'instrument où qu'il soit et pendant les déplacements, les répétitions, les concerts…

Les garanties proposées par l'assurance spécifique

  • Vol suite à une agression ou une effraction
  • Vol dans les transports en commun ou privés
  • Bris accidentels, chute
  • Incendie, dégâts des eaux, explosion, tempête, catastrophes naturelles, attentats
  • Perte
  • Vandalisme

Lors de la survenance d'un sinistre l'assureur vous propose la prise en charge

  • Des frais de location d'un instrument de remplacement, lui-même assuré automatiquement
  • Des frais de réparations si elles sont envisageables
  • Du remboursement de l'instrument selon sa valeur à neuf

Il est généralement possible de couvrir par la même occasion les équipements des instruments : étui, caisse, partitions, support… Comme pour toute assurance, le musicien peut choisir une formule tous risques ou non.


Comment est fixé le montant du remboursement ?

Les assurances spécifiques remboursent quasiment tous vos instruments de musique sur la base de la valeur agréée. Le principe est simple : la valeur de l'instrument est fixée à la signature du contrat sur la base d'une facture ou d'une estimation d'expert datant de moins de deux ans.

Ainsi, le remboursement est effectué à partir de ce montant, réévalué selon la valeur de l'instrument le jour du sinistre. Le montant peut donc être déprécié ou augmenté : l'assureur peut fixer un seuil minimum et maximum pour éviter les mauvaises surprises.

On appelle également ce mode d'indemnisation le remboursement à valeur à neuf.

Attention, il faut cependant parfois que l'instrument ait moins de trois ans (sauf lutherie) pour être assuré en valeur agréée.

Y a-t-il une franchise ?

Non ! La plupart des assureurs proposent des formules sans franchise.

Combien d'instruments sont-ils couverts ?

Généralement les assurances spécifiques couvrent jusqu'à cinq instruments de musique avec un seul contrat, mais ceux-ci doivent être spécifiés lors de la signature.

Combien coûte ce type d'assurances spécifiques ?

Les tarifs varient énormément selon la valeur de votre instrument de musique, les garanties souscrites et la zone géographique couverte (domicile uniquement, France, Europe, monde…). Généralement les premiers prix débutent autour de 50€ / an.

Mon instrument coûte plus de 25 000 €, que faire ?

Il est possible que vous vous soyez offert un instrument de grande valeur, ou que vous en ayez hérité d'un parent musicien : dans ce cas les assureurs vous demanderont de les contacter directement par mail ou par téléphone afin de vous proposer des devis personnalisés.

Que faire en cas de sinistre ?

Contactez votre assurance dès que possible : les délais sont les mêmes que lors d'un sinistre auto.

  • Dommages quelconques : 5 jours ouvrés
  • Vol : 2 jours ouvrés. Porter plainte est impératif.

Comme pour toutes les assurances, lisez bien votre contrat et repérez les exclusions possibles. Certaines formules proposeront des garanties différentes de ce qui est exposé ici. Par exemple les dommages peuvent n'être pris en compte que lorsque le transport a été effectué par un transporteur professionnel et non par un particulier.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)