Vélo électrique : Combien coûte une assurance contre le vol ?
un service de meilleurtaux.com

Vélo électrique : Combien coûte une assurance contre le vol ?

Il y a de plus en plus d'adeptes de vélos électriques ou VAE en France. Ces nouveaux types de vélo coûtent cependant particulièrement chers : entre 700 et 3 000 euros en moyenne. Un investissement important qu'il est nécessaire de protéger au quotidien. La souscription d'une assurance spécifique couvrant votre vélo électrique contre la casse ou le vol est conseillée. Mais quel en est le coût ?

Assurance vol vélo électrique VAE

Le VAE : un moyen de déplacement encouragé par les collectivités

Le vélo à assistance électrique (VAE) est un vélo classique équipé d'un moteur électrique placé soit sur l'une des roues, soit sur le pédalier. L'ajout de ce moteur électrique facilite le pédalage dans les pentes et augmente la vitesse moyenne du vélo jusqu'à 25 km/h.

A la fois simple, rapide, écologique et silencieux, le vélo électrique est désormais plébiscité par les collectivités qui encouragent leur usage en proposant de verser des « primes à l'achat » aux usagers qui décident d'investir dans un vélo.

Car s'ils sont de toute évidence, plus pratiques, plus rapides et indolores pour les utilisateurs, l'achat d'un vélo électrique demeure pour le moins cher. Il faut ainsi prévoir au minimum 700 euros pour les modèles d'entrée de gamme. Le prix peut grimper jusqu'à 7 500 euros pour les plus performants.


Dans tous les cas, l'achat d'un VAE est un investissement plus important que l'achat d'un vélo classique tandis que les risques sont les mêmes : vandalisme, casse accidentelle, vol pendant le stationnement. Si la souscription d'une assurance n'est pas obligatoire pour un vélo électrique, elle est fortement recommandée.

L'assurance contre le vol d'un vélo électrique

Le VAE ne nécessite pas la souscription d'une assurance deux-roues particulière, la responsabilité civile étant couverte, comme pour le vélo classique, par l'assurance MRH du cycliste. Par contre, assurer son VAE contre la casse et le vol est essentiel.

Pour assurer un VAE, l'assureur vous demandera son homologation (attestation précisant le type et la puissance du moteur électrique et homologuant le vélo comme VAE). Pour être homologué, les critères à respecter sont :

  • le moteur ne peut démarrer que lorsque le cycliste pédale réellement, 
  • la puissance du moteur ne dépasse pas les 250 watts, 
  • le moteur s'arrête automatiquement lorsqu'il atteint la vitesse de 25km/h.

Une fois ces conditions réunies, la souscription d'une assurance vélo électrique est facile. Les assureurs spécialisés proposent des contrats adaptés à la valeur du vélo et son usage. Ils prévoient alors des garanties contre la casse occasionnelle (prise en charge des frais de réparation et parfois de location de nouveau vélo en attendant) et le vol avec effraction ou agression.

Le montant de l'indemnité versée en cas de vol dépend généralement de la valeur d'achat du vélo auquel l'assureur peut choisir d'appliquer ou non un taux de vétusté. Le montant total des primes est également fixé en fonction du prix d'achat du VAE. Pour un vélo électrique, il faudra compter entre 50 euros / an pour les modèles les moins chers et 500 euros / an pour les modèles les plus coûteux.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)