Comprenez-vous les remboursements de votre mutuelle ? (Sondage)
un service de meilleurtaux.com

Comprenez-vous les remboursements de votre mutuelle ? (Sondage)

Voir le communiqué de presse

La méthodologie

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1339 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 18 au 20 mars 2015.

La question du sondage

La question qui a été posée est la suivante : comprenez-vous l’ensemble des niveaux et conditions de remboursements proposes par votre complémentaire santé / mutuelle ?

Voici la répartition des réponses selon l'âge et la catégorie socioprofessionnelle (CSP) :



Les principaux enseignements


Un Français sur trois a une mauvaise compréhension de son contrat de complémentaire santé ou mutuelle

Un Français sur trois (33%) affirme mal comprendre les niveaux et conditions de remboursements proposés par sa complémentaire santé ou mutuelle, dont 6% « très mal ».

A l’opposé, deux Français sur trois (65%) estiment avoir une bonne compréhension de ces informations figurant dans leur contrat de mutuelle. Parmi eux, seuls 18% déclarent « très bien » les comprendre.

Un niveau de compréhension très hétérogène au sein des différentesstrates de la population

La compréhension des informations figurant dans son contrat de complémentaire santé ou mutuelle apparaît fortement corrélée au profil des répondants.

Ainsi, 77% des retraités rapportent très majoritairement une bonne compréhension de ces données, contre 62% des actifs. Bon nombre de retraités, ne souhaitant ou ne pouvant conserver la mutuelle de leur ancienne entreprise, sont amenés à souscrire un contrat de complémentaire santé à titre individuel : de ce fait, ils ont logiquement une connaissance précise des garanties incluses dans le contrat qu’ils ont eux-mêmes choisi.

A l’opposé, le fait que la plupart des actifs (et bientôt la totalité d’entre eux, l'accord ANI entrant en vigueur au 1er janvier 2016) soient couverts par un contrat collectif souscrit par leur employeur peut expliquer leur moins bonne compréhension des garanties et remboursements offerts par leur complémentaire santé.

Notons également que c’est parmi les plus jeunes que le niveau d’information apparaît le plus limité : 40% des moins de 35 ans, pour la plupart étudiants ou jeunes actifs, déclarent avoir des difficultés à comprendre leur contrat de complémentaire santé ou mutuelle.