Déménagement entre amis ou en famille : quelle assurance pour être couvert ?
un service de meilleurtaux.com

Déménagement entre amis ou en famille : quelle assurance pour être couvert ?

Voir le communiqué de presse

Demander de l’aide à ses amis ou aux membres de sa famille pour réduire les coûts de déménagement est très courant, c’est d’ailleurs la solution que choisissent les trois quarts des Français qui déménagent chaque année. Mais la journée peut vite tourner au cauchemar si quelqu’un se blesse ou casse un objet. Comment être couvert ? Faut-il souscrire une assurance supplémentaire le temps du déménagement ?

La garantie « aides bénévoles »

Fort heureusement, vous disposez d’une assurance multirisque habitation. Il est possible que celle-ci couvre les dommages corporels et parfois matériels que peuvent subir ou causer les amis ou la famille pendant un déménagement tant que l’aide est momentanée, occasionnelle et gratuite, grâce à la garantie aides bénévoles. N’oubliez pas que tout déménagement doit être notifié à votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception.

La garantie aides bénévoles permet de couvrir les personnes, amis, proches et membres de votre famille non assurés par votre propre contrat multirisque habitation et qui vous apportent gracieusement leur aide lors de tâches ponctuelles comme un déménagement ou la réalisation de travaux.

Cette garantie doit clairement figurer au contrat d’assurance habitation mais peut porter un autre nom selon votre assureur. Si votre multirisque ne la prévoit pas, il est tout à fait possible de demander une extension de garantie ponctuelle à votre assureur, ce qui n’engendre pas forcément de surprime. Si l’un de vos amis se blesse ou brise un objet accidentellement, les dommages seront ainsi couverts.

Il n’est toutefois pas systématique que votre assurance habitation propose, même en supplément, cette garantie.

Ce que couvre toute assurance habitation

En l’absence de la garantie aides bénévoles, plusieurs cas de figure sont possibles :

L’un des aides bénévoles se blesse seul, accidentellement : c’est votre propre responsabilité civile qui entre en jeu car l’aide bénévole est considérée comme un « contrat d’assistance tacite ». Vous êtes perçu comme responsable car c’est quand la personne vous aidait que le dommage corporel est survenu, vous êtes donc tenu de prendre en charge les frais de médecin, d’hospitalisation, et même d’arrêt de travail si la blessure en entraine. Le plus souvent les deux parties s’arrangent cependant à l’amiable et c’est l’assurance santé du blessé qui couvrira les frais.

Un aide bénévole en blesse un autre, toujours accidentellement : là encore c’est la responsabilité civile de celui qui déménage qui entre en jeu même s’il n’a pas lui-même causé la blessure. Si la victime souhaite être indemnisée elle peut donc demander la prise en charge des frais engagés.

Un aide bénévole casse un objet : cette fois c’est la responsabilité civile de l’aide bénévole qui doit prendre en charge les dommages. Attention toutefois aux exclusions de garantie : l’assurance peut considérer qu’il s’agit d’un objet confié volontairement sous la garde de l’aide bénévole et les dégâts ne seront donc pas pris en compte. Mieux vaut vérifier auprès de vos amis qu’ils sont bien couverts avant de leur demander de vous aider.

Vous ou un membre de votre famille se blesse et/ou casse quelque chose : la responsabilité civile couvre les dommages causés au tiers. Si vous vous blessez durant le déménagement, ou si l’un des membres de votre famille couverts par le même contrat habitation que vous, votre enfant ou votre conjoint par exemple, casse quelque chose, alors les frais seront à votre charge. Il est possible cependant de souscrire une assurance garantie accident de la vie pour parer à ce genre d’éventualité.

Bon à savoir : attention à bien relire votre contrat d’assurance habitation, les personnes couvertes par votre responsabilité civile sont le plus souvent celles qui habitent continuellement avec vous, mais certaines assurances comprennent dans les assurés ceux qui vivent sous le même toit, y compris les amis ou la famille que vous hébergeriez lors du déménagement. Les dégâts qu’ils pourraient causer ne seraient donc pas couverts.

L’assurance « dommages véhicules »

Si vous possédez une camionnette suffisante pour votre déménagement ou que l’un de vos amis, vérifiez les garanties du véhicule, notamment la garantie « prêt du volant », car plusieurs personnes peuvent être amenées à conduire l’utilitaire.

De même, si vous louez un véhicule, vérifiez qui est en mesure de le prendre le volant (un conducteur secondaire a-t-il été précisé ?) et les garanties souscrites (dommages tous accidents ou assurance au tiers ?)

Opter pour des déménageurs professionnels

Opter pour des déménageurs professionnels est certes plus onéreux mais surtout moins risqué. Non seulement ils disposent de tout le matériel nécessaire (diable, camion…) pour transporter vos biens en toute sécurité, mais ils doivent obligatoirement posséder une assurance de responsabilité civile qui couvrira tous les dommages qu’ils pourraient leur causer.

Les déménageurs peuvent aussi vous proposer une assurance dommages qui couvrira aussi les dégâts causés en cas de force majeure (accident non responsable du déménageur par exemple.) Avant toute chose vous devrez également fournir une déclaration de valeur qui fait l’inventaire de tous vos biens et leur valorisation. C’est elle qui permettra de déterminer le montant des remboursements en cas d’indemnisation.

Attention toutefois, les faux déménageurs sont légion sur la toile. Avant de contacter une entreprise en ligne vérifiez la présence d’une adresse valable et d’un numéro de téléphone, fixe de préférence, et d’un numéro de Siren grâce auquel vous pourrez vous assurer de l’existence de la société.